Agenda

Palmarès du concours photo des Nations-Unies pour la Journée mondiale des océans

Il y a 4 mois

Les gagnants du 9ème concours photo annuel des Nations-Unies pour la Journée mondiale des océans ont été annoncés aujourd’hui, à New York, au siège des Nations Unies.

Le concours gratuit, qui a été lancé en mars dernier, avait pour thématique générale 2022 : « Revitalisation : action collective pour l’océan ». Un jury de renommée mondiale – le photographe animalier Rathika Ramasamy, le photojournaliste spécialiste de la conservation et biologiste marin Sirachai Arunrugstichai, et le photographe sous-marin Y. Zin Kim – a sélectionné les gagnants dans les catégories : paysages marins en surface, paysages sous-marins, revitalisation, communautés côtières, créatures sous-marines, solutions fondées sur la nature et exploration des océans. Les gagnants ont été sélectionnés parmi les milliers d’entrées mondiales faites par des photographes amateurs et professionnels.

Le concours photo de la Journée mondiale des océans des Nations Unies est une tradition permanente qui appelle chaque année des photographes et des artistes du monde entier à partager la beauté de l’océan.Les photographes gagnants de 2022 sont originaires de plus de 12 pays différents. Tous ont signé une Charte de 14 engagements concernant l’éthique en photographie.

La Journée mondiale des océans des Nations Unies et le concours photo sont organisés par la Division des affaires maritimes et du droit de la mer des Nations Unies, produit avec la contribution d’Oceanic Global. Le concours annuel est organisé par Ellen Cuylaerts et coordonné avec Dive Photo Guide (DPG) et la Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO.

Paysages marins en surface

1er prix – Nguyen Vu Cao (Vietnam)

FEUILLE DE LOTUS OCÉANIQUE
Dans chaque profession, nous pouvons trouver des défis mais aussi de la beauté. Lorsque les pêcheurs partent sur l’eau, ils espèrent revenir avec des bateaux remplis de poissons et de crevettes par nécessité. Je veux simplement transmettre la beauté de l’art de la pêche à la senne dans mon pays natal.”

1er prix - Paysage marin en surface. © Nguyen Vu Cao / UNworldoceansday.org

1er prix – Paysage marin en surface. © Nguyen Vu Cao / UNworldoceansday.org

2ème prix – Christophe Mason-Parker (Grande-Bretagne)

Une ligne de requins citrons (Negaprion acutidens) et de requins pointes noires (Carcharhinus melanopterus) navigue dans les eaux peu profondes de l’atoll d’Aldabra aux Seychelles. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1982, Aldabra est un brillant exemple de l’effet que 40 ans de protection peuvent avoir sur la biodiversité.”

2ème prix - Paysage marin en surface. © Christophe Mason Parker / UNworldoceansday.org

2ème prix – Paysage marin en surface. © Christophe Mason-Parker / UNworldoceansday.org

3ème prix – Nguyen Vu Cao (Vietnam)

MATRICE DE BATEAU
Cette image montre des bateaux de pêcheurs bien alignés lorsqu’ils sont ancrés pour éviter le super typhon n°9. C’était le plus important en 30 ans, frappant Quang Ngai, ma ville natale, causant des ravages : 325 maisons complètement détruites et plus de 140 000 endommagées.”

3ème prix - Paysage marin en surface. © Nguyen Vu Cao / UNworldoceansday.org

3ème prix – Paysage marin en surface. © Nguyen Vu Cao / UNworldoceansday.org

Communautés côtières

1er prix – Supachai Veerayutthanon (Thaïlande)

Bajau, depuis de nombreuses générations, de leur naissance à leur mort, jeune et vieux, ils passent toute leur vie sur leurs bateaux. Ils ne sont citoyens d’aucun État. La mer est leur lieu de naissance et leur seule demeure sur terre.”

1er prix - Communautés côtières. © Supachai Veerayutthanon / UNworldoceansday.org

1er prix – Communautés côtières. © Supachai Veerayutthanon / UNworldoceansday.org

2ème prix – Amitava Chandra (Inde)

Un couple discute en famille après le déjeuner dans leur demeure au toit de chaume. Ils appartiennent à une communauté de pêcheurs qui s’aventurent en haute mer pour gagner leur vie. Les nuits sont passées en mer pour attraper les poissons, et la lumière naturelle du soleil pendant la journée est utilisée pour contribuer au processus de séchage. Leurs vies tourne entièrement autour de l’océan et ils en sont totalement dépendants pour gagner leur vie durablement dans cette zone géographique difficile. Région côtière de Frazuregunge dans l’état du West-Bengal en Inde.”

2ème prix - Communautés côtières. © Amitava Chandra / UNworldoceansday.org

2ème prix – Communautés côtières. © Amitava Chandra / UNworldoceansday.org

3ème prix – Celia Kujala (États-Unis)

Coexistence
À Puerto Rawson, en Argentine, la rivière Chubut se jette dans l’océan Atlantique. Les bateaux de pêche bordent la rive nord de la rivière prêts à sortir chaque jour. En face d’eux, sur la rive sud, vit une colonie d’otaries d’Amérique du Sud. Bien qu’ils puissent parfois manger les restes des pêcheurs et attraper du poisson dans la rivière, ils vont aussi dans l’océan pour chasser. Cependant, pour l’instant le soir approche et il est temps pour tous de se reposer.”

3ème prix - Communautés côtières. © Celia Kujala / UNworldoceansday.org

3ème prix – Communautés côtières. © Celia Kujala / UNworldoceansday.org

Paysages sous-marins

1er prix – Nicolas Hahn (Argentine)

Autoroute de la vie
Une raie pastenague et un poisson porc-épic borgne cherchent un repas dans le sable alors que des centaines de carangues passent derrière eux. L’incroyable biomasse du parc national de Cabo Pulmo (Basse Californie) offre des vues surréalistes. Les aires protégées telles que celles-ci illustrent à quel point nos océans peuvent être abondants lorsqu’ils ont la possibilité de se rétablir.”

1er prix - paysage sous-marin. © Nicolas Nhah / UNworldoceansday.org

1er prix – paysage sous-marin. © Nicolas Nhah / UNworldoceansday.org

2ème prix – Nat Sumanatemeya (Thaïlande)

Julia Nilsson plonge en apnée avec des milliers de méduses dorées inofenssives à Ongeim’l Tketau sur l’île d’Eil Malk à Palau. L’image a été prise en 2019 lorsque le lac a rouvert après avoir été fermé pendant plus de deux ans. L’impact d’El Nino en 2016 avait entraîné une diminution du nombre de méduses dans le lac et la fermeture visait à donner à la nature le temps de se restaurer.

2ème prix - paysage sous-marin. © Nat Sumanatemeya / UNworldoceansday.org

2ème prix – paysage sous-marin. © Nat Sumanatemeya / UNworldoceansday.org

3ème pris – Damir Zurub (Croatie)

Cette image a été prise fin 2021 alors que je plongeais à Los Islotes, La Paz, Mexique, où vit une importante colonie d’otaries. La proximité avec ces animaux a été une expérience inoubliable et j’espère avoir l’occasion de visiter à nouveau ce bel endroit.”

3ème prix - paysage sous-marin. © Damir Zurub / UNworldoceansday.org

3ème prix – paysage sous-marin. © Damir Zurub / UNworldoceansday.org

Solutions fondées sur la nature et exploration des océans

1er prix – Giacomo d’Orlando (Italie)

Adriana Campili, chercheuse en biologie marine, vérifie l’état de l’aquarium récifal à l’intérieur du laboratoire de l’Institut australien des sciences marines. L’AIMS est en charge de la surveillance de la Grande Barrière de Corail. À l’intérieur de son Sea Simulator, les expériences les plus avancées sont menées sur les coraux, visant à assurer un avenir à nos récifs.
Dans cette image, j’ai voulu dépeindre le lien étroit entre l’être humain et l’écosystème marin.
Lieu : Townsville, Australie

1er prix - Solutions fondées sur la nature et exploration des océans. © Giacomo d'Orlando / UNworldoceansday.org In this picture I wanted to depict the tight connection between the human being and the marine ecosystem, underlining the importance of this natural bond.

1er prix – Solutions fondées sur la nature et exploration des océans. © Giacomo d’Orlando / UNworldoceansday.org

2ème prix – Tom Vierus (Allemagne)

“Des centaines de plants de mangrove poussent dans une petite baie d’une île au sud de l’île principale de Fidji, Viti Levu, dans le cadre d’une initiative du gouvernement fidjien visant au reboisement des mangroves dans tout le pays. Le projet encourage les communautés côtières à cultiver des plants de mangrove qui sont achetés par le gouvernement à un prix garanti et transportés vers divers sites à travers le pays.”

2ème prix - Solutions fondées sur la nature et exploration des océans. © Tom Vierus / UNworldoceansday.org

2ème prix – Solutions fondées sur la nature et exploration des océans. © Tom Vierus / UNworldoceansday.org

3ème prix – Nuno Vasco Rodrigues (Portugal)

Une équipe de plongeurs scientifiques évalue la biodiversité marine au sommet d’un mont sous-marin à Porto Santo, Madère, Portugal. Des aires marines protégées ont été établies dans la région et les scientifiques locaux effectuent des enquêtes de suivi régulières afin de mesurer l’impact de cette protection.”

3ème prix - Solutions fondées sur la nature et exploration des océans. © Nuno Vasco Rodrigues / UNworldoceansday.org

3ème prix – Solutions fondées sur la nature et exploration des océans. © Nuno Vasco Rodrigues / UNworldoceansday.org

Créatures de l’océan

1er prix – Viktor Lyaguskin (Géorgie)

Les extraterrestres rencontrent le vaisseau spatial
Les caprellas, également connues sous le nom de crevettes squelettes, sont des animaux minuscules et très amusants : ils mesurent au maximum 6 cm de long. Ils sont très sociaux et actifs, mangent sans arrêt et se battent les uns avec les autres. Le «vaisseau spatial» est un Bolinopsis infundibulum, une gelée nordique commune. Les bolinopsis ne piquent pas mais sont carnivores et mangent tout ce qu’ils attrapent, même les autres gelées nordiques. Dans mon image, il flotte sous la glace.

1er prix - Créatures de l'océan. © Viktor Lyagusskin / UNworldoceansday.org

1er prix – Créatures de l’océan. © Viktor Lyagusskin / UNworldoceansday.org

2ème prix – Jennifer Johnson (États-Unis)

Banc de poissons planant autour d’une anémone tubicole, Détroit de Lembeh, Sulawesi, Indonésie.
Cette anémone fait partie de la famille des Cerianthidae. Ils mangent généralement de petits invertébrés, et cela ne représente aucune menace pour le banc de poissons en vol stationnaire qui me présente cette scène sous-marine magnifiquement éthérée.”

2ème prix - Créatures de l'océan. © Jennifer Johnson / UNworldoceansday.org

2ème prix – Créatures de l’océan. © Jennifer Johnson / UNworldoceansday.org

3ème prix – Gaby Barathieu (France)

Un banc de poissons-chats photographié en pose longue avec déclenchement du flash en mode stroboscopique (5 déclenchements pendant le temps de pose). cette technique donne du relief et du mouvement à une photo qui fige un instant présent par nature.”

3ème prix - Créatures de l'océan. © Gaby barathieu / UNworldoceansday.org

3ème prix – Créatures de l’océan. © Gaby barathieu / UNworldoceansday.org

mention honorable – Aunk Horwang (Thaïlande)

Poisson juvénile utilisant une méduse géante comme aire d’alimentation, abri protecteur et moyen de locomotion. Trouvé sur l’île de Losin, en Thaïlande.”

Mention honorable - Créatures de l'océan. © Aunk Horwang / UNworldoceansday.org

Mention honorable – Créatures de l’océan. © Aunk Horwang / UNworldoceansday.org

“Revitalisation” (série de 3 photos)

1er prix – Aunk Horwang (Thaïlande)

Les filets fantômes sont l’une des formes les plus meurtrières de pollution marine dans les océans thaïlandais. À de fréquentes occasions, ils piègent de grandes créatures marines comme cette raie manta. Cela peut mettre leur vie en danger s’ils ne sont pas secourus, par exemple par un plongeur.

1er prix - Revitalisation. © Aunk Horwang / UNworldoceansday.org

1er prix – Revitalisation. © Aunk Horwang / UNworldoceansday.org

1er prix - Revitalisation. © Aunk Horwang / UNworldoceansday.org

1er prix – Revitalisation. © Aunk Horwang / UNworldoceansday.org

1er prix - Revitalisation. © Aunk Horwang / UNworldoceansday.org

1er prix – Revitalisation. © Aunk Horwang / UNworldoceansday.org

2ème prix – Nuno Vasco Rodrigues (Portugal)

Image 1
Une femelle cachalot et son petit nagent autour des Açores, au Portugal. Ces animaux ont été chassés dans cette région jusqu’aux années 1980, mais aujourd’hui ils sont protégés et la population est florissante. Ils sont devenus un symbole de la région et attirent des touristes du monde entier, qui peuvent aller les observer.

2ème prix - Revitalisation. © Nuno Vasco Rodrigues / UNworldoceansday.org

2ème prix – Revitalisation. © Nuno Vasco Rodrigues / UNworldoceansday.org

Image 2
Une équipe de scientifiques recueille des cordes et de vieux filets à la surface de la mer au sud de l’île de Pico, aux Açores. Les engins de pêche perdus et abandonnés causent la mort de nombreuses espèces dans le monde.”

2ème prix - Revitalisation. © Nuno Vasco Rodrigues / UNworldoceansday.org

2ème prix – Revitalisation. © Nuno Vasco Rodrigues / UNworldoceansday.org

Image 3
Un scientifique de l’Université des Açores se prépare à relâcher une tortue caouanne marquée au large de l’île de Pico. La balise, attachée à la carapace de l’animal, recueillera des informations sur ses déplacements, ce qui est essentiel pour mieux établir des stratégies de protection pour cette espèce en voie de disparition.”

2ème prix - Revitalisation. © Nuno Vasco Rodrigues / UNworldoceansday.org

2ème prix – Revitalisation. © Nuno Vasco Rodrigues / UNworldoceansday.org

3ème prix – Rick Morris (États-Unis)

Les trois images de cette série, “Bienvenue dans le quartier”, mettent en évidence les efforts et les résultats de la replantation de coraux nouvellement élevés sur les récifs épuisés des Florida Keys. Ces coraux ont été élevés pour être adaptés à leur nouvel environnement afin d’améliorer leur viabilité et leur survie.”

3ème prix - Revitalisation. © Rick Morris / UNworldoceansday.org

3ème prix – Revitalisation. © Rick Morris / UNworldoceansday.org

3ème prix - Revitalisation. © Rick Morris / UNworldoceansday.org

3ème prix – Revitalisation. © Rick Morris / UNworldoceansday.org

3ème prix - Revitalisation. © Rick Morris / UNworldoceansday.org

3ème prix – Revitalisation. © Rick Morris / UNworldoceansday.org

Photo d’ouverture (c) 1er prix – paysage sous-marin. © Nicolas Nhah / UNworldoceansday.org

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

POPULAIRE

    Julie Gautier rend hommage aux femmes dans son nouveau film, Ama

    Croisière aux Maldives

    Fin du confinement : la plongée de nouveau autorisée !