Apnée

Une belle opération de nettoyage des fonds à Port-Cros pour l’Odyssée Bleue de Stéphane Mifsud

Il y a 8 mois

Le 6 juillet, l’apnéiste Stéphane Mifsud et ses équipes de l’Odyssée Bleue ont effectué une série d’apnées dans la baie de Port-Man, à Port-Cros, afin de remonter les déchets présents sur le site.

Une trentaine de participants – apnéistes, bénévoles et partenaires – se sont réunis lors de cette matinée en mer. Direction l’île de Port-Cros, au cœur du parc national, et plus précisément la baie de Port-Man. Un lieu très apprécié des plaisanciers qui sont nombreux à mouiller près de sa jolie plage, pour quelques heures ou plusieurs jours.

À l’entrée de la baie, les bateaux de cette grande équipe ont été accueillis par un étonnant ballet de quatre diables de mer (Mobula mobular), dansant près de la surface, une parenthèse magique avant d’aller se mettre à l’eau.

Pendant une heure et demie, les apnéistes ont nagé en binômes, essayant de couvrir toute la surface de la baie et enchaînant les apnées entre 18 et 30 mètres de fond. Ils devaient zigzaguer au milieu de la dizaine de bateaux de plaisance déjà présents sur place. Une petite équipe avait été déposée sur la plage pour trouver des déchets, finalement et heureusement très peu présents, tandis que les participants restés sur les embarcations réceptionnaient les déchets amassés sur les bouées de signalement des apnéistes au fur et à mesure de la matinée. Ils les déposaient ensuite dans de grandes poubelles installées à bord.

Les déchets se sont concentrés sur certains spots au fil des années. ©Yann Valton

Le but de l’opération n’est pas de démontrer que les fonds du parc national sont pollués, ce n’est pas le cas, bien au contraire. “Ces déchets sont ramenés sur des points très spécifiques, explique Stéphane Mifsud, en fonction des courants, du relief sous-marin et de la fréquentation. Nous avions fait un repérage préalable dans cette baie pour cette opération, sachant qu’on y trouverait des déchets“. Il s’agit en majorité de morceaux de plastique ou de tissu, des pneus, des bouteilles de verre et des équipements ou éléments de vie perdus par les bateaux. Il ne s’agit pas de nouveaux déchets, ils sont parfois très anciens et se sont accumulés au fil des années et des courants.

Cette campagne de nettoyage se déroulait dans le cadre du partenariat entre Stéphane Mifsud et la Fondation de la Mer mais également avec la marque Suzuki pour le Clean Ocean Project ! Ce sont 187 kg de déchets qui ont été remontés par les apnéistes puis acheminés dans un centre de tri lors de cette matinée. Les apnéistes du club l’Odyssée Bleue de Stéphane Mifsud ont enchaîné des dizaines d’apnées pour cet événement, soutenu par plusieurs partenaires : Suzuki, Beuchat, Highfield, Gaport, Euro-Voiles et l’association Eleau.

image d’ouverture © Charles Richard dit Maugiron

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

POPULAIRE

    Julie Gautier rend hommage aux femmes dans son nouveau film, Ama

    Haven : trois champions d’apnée sur une épave hors-norme