Destinations

Les Îles de Guadeloupe, un archipel à découvrir

Il y a 4 mois

La Guadeloupe proprement dite, grande île en forme de papillon avec ses deux terres contrastées, la vallonnée et verte Basse-Terre et les immenses plages de sable blanc de Grande-Terre, est bien sûr la plus connue de larchipel. Mais ce territoire des Antilles abrite aussi des lieux plus secrets, comme les Saintes, Marie-Galante et, au large de la Désirade, la réserve de Petite-Terre.

Les îlets Pigeon, au cœur du Parc national  

Surnommée « île aux belles eaux » (Karukéra en langue caraïbe) par les Amérindiens, premiers habitants des lieux, Basse-Terre déploie la splendeur de sa forêt tropicale, ses sentiers de randonnée, ses cascades, son volcan (La Soufrière) et… ses spots de plongée. Face à Malendure, les îlets Pigeon, qui pourraient tenir dans un carré de 250 mètres de côté, accueillent entre 15 000 et 20 000 plongeurs par an.

.
Les paysages sous-marins sont ponctués de grandes gorgones et d'éponges de toutes formes et couleurs. © Claire Jeuffroy

Les paysages sous-marins sont ponctués de grandes gorgones et d’éponges de toutes formes et couleurs. © Claire Jeuffroy

Les Saintes, reposantes et paisibles

Considérée comme l’une des plus belles du monde, la baie des Saintes vaut largement sa réputation. Hors de l’eau, un festival de couleurs se déploie, dans un dégradé de vert outremer, de bleu lagon et de rouge flamboyant. Sous l’eau, le spectacle est identique : un surprenant cocktail de poissons-anges aux robes multicolores, de gorgones, de coraux, d’éponges et de poissons de toutes variétés.

.
Les tortues à écailles sont les stars aux Saintes. Parfois, elles se glissent dans les éponges d'où n'émerge que leur tête. © Claire Jeuffroy

Les tortues à écailles sont les stars aux Saintes. Parfois, elles se glissent dans les éponges d’où n’émerge que leur tête. © Claire Jeuffroy

Petite-Terre, au royaume des citrons

Au large de la Désirade, la réserve naturelle de Petite-Terre, où les visites sont strictement règlementées, abrite des espèces endémiques et sert de lieu de ponte aux tortues marines. Mais les deux îlots inhabités sont aussi une nurserie pour les requins-citrons !

.
Observer des requins-citrons depuis la plage c'est possible en Guadeloupe. La réserve naturelle de Petite Terre est un site protégé privilégié. © Océane Beaufort

Observer des requins-citrons depuis la plage c’est possible dans les Îles de la Guadeloupe. La réserve naturelle de Petite Terre est un site protégé privilégié. © Océane Beaufort

Grande-Terre, pour plongeurs tous niveaux

Bienvenue en Grande-Terre où les lagons turquoise côtoient une campagne riche. Ici, les immersions conviennent autant aux débutants qu’aux plongeurs à la recherche d’expériences plus sportives ou aux amateurs d’épave.

.
Ambiance colorée au large de Saint-François. © Nicolas Brraqué

Ambiance colorée au large de Saint-François. © Nicolas Brraqué

Marie-Galante, authentique et charmante

Plonger à Marie-Galante est l’assurance de profiter de spots peu fréquentés. De ce fait, les fonds sont remarquablement préservés. Cerise sur le gâteau, de décembre à avril, vous pourrez plonger au son du chant des baleines.
.
Il n'est pas rare de croiser un poisson-ange français (Pomacanthus paru). © Nicolas Barraqué

Il n’est pas rare de croiser un poisson-ange français (Pomacanthus paru). © Nicolas Barraqué

Préparer son séjour dans les Îles de Guadeloupe

Les Îles de Guadeloupe sont un département d’outre-mer, une carte d’identité est suffisante pour y entrer (ressortissant français). Pour les déplacements dans la Caraïbe, prévoir le passeport.

Conditions Météo : La haute saison, appelée carême ou saison « sèche » – même si des ondées restent possibles à cette période – s’étale de mi-février à mi-août.

Moyenne des températures de l’eau : De 25 à 28°C.

Décalage horaire : – 5 h l’hiver, – 6 h l’été.

Conditions de plongée : Visibilité : facilement 30 m. Combinaison 3 millimètres suffisante la plupart du temps. Les clubs de plongée sont nombreux et variés. Le choix peut se faire « au feeling » tout simplement.

Courant électrique : 220V.

Monnaie : L’euro. La carte bleue fonctionne et des distributeurs sont disponibles dans les villes les plus importantes. Le coût de la vie est nettement plus élevé qu’en métropole. Les chèques ne sont pas acceptés partout.

Se déplacer : Louer une voiture est l’option la plus facile.

Comité du tourisme des îles de Guadeloupe : www.lesilesdeguadeloupe.com

Ambiance des fonds guadeloupéens. © Comité de tourisme des Îles de Guadeloupe

Ambiance des fonds guadeloupéens. © Comité de tourisme des Îles de Guadeloupe

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

POPULAIRE

    Donator Dominique Barray

    10 épaves incontournables des côtes françaises

    10 épaves en France accessibles dès le niveau 1