Agenda

6 et 7 février : Brest accueille la 3è manche de la coupe de France d’apnée

Il y a 2 années

Apnée statique, dynamique sans palme, dynamique avec palmes, 16 x 50 mètres et 100 mètres speed : ce sont les cinq épreuves reines de l’apnée indoor auxquelles le public pourra assister les 6 et 7 février prochains à la piscine de Recouvrance de Brest.
Organisée par le Groupe Manche Atlantique Plongée (GMAP) et la Fédération française d’études et de sports sous-marins (FFESSM), cette compétition rassemblera 60 compétiteurs venus de toute la France dans l’espoir de se qualifier pour la finale qui se déroulera à Chartres les 23 et 24 mai 2016.
Parmi les compétiteurs, Vincent Mathieu, vice-champion du monde en titre d’apnée statique sera également présent à Brest.
A cette occasion, le GMAP met en place des écrans pour diffuser en direct les performances des apnéistes. Des caméras placées dans les deux bassins de la piscine de Recouvrance permettront au public de mieux comprendre les techniques et les objectifs de l’apnée.

Photo d’ouverture : Mathieu Laparie.
Lieu de la compétition : piscine de Recouvrance, rue de Maissins, 29200 Brest.

Programme du samedi 6 février :
– 17h00 : échauffement statique
– 17h30 : début épreuve statique
– 19h20 : échauffement dynamique sans palme
– 19h50 : début épreuve du DNF

Programme du dimanche 7 février :
– 10h30 : échauffement dynamique avec palmes
– 11h : début épreuve dynamique avec palmes
– 13h : échauffement 16 x 50 mètres
– 13h30 : début épreuve 16 x 50 mètres
– 15h45 : échauffement 100 m speed
– 16h15 : début épreuve 100 m speed
– 17h : résultats et remise des prix. Apéritif suivi de la production du film « Immersion islandaise » de Yoann Coutault, récit de Franck Daouben dont voici le teaser :

Présentation des épreuves :
– L’apnée statique : immobile, l’apnéiste se laisse flotter à la surface de l’eau. En maintenant ses voies respiratoires immergées, l’athlète se concentre et tente de tenir en apnée le plus longtemps possible. Avant de débuter, chaque compétiteur donne aux juges, une estimation du temps de son apnée.
– L’apnée dynamique avec palmes ou monopalme : durant cette épreuve, l’apnéiste doit parcourir la plus longue distance en maintenant toujours son corps sous la surface de l’eau. De nombreux compétiteurs se munissent d’une monopalme afin de réaliser cette épreuve. Cela permet une meilleure fluidité et de très bonnes sensations.
– L’apnée dynamique sans palme : dans cette épreuve, le compétiteur doit parcourir la plus longue distance sans palme. C’est avec une technique de brasse spécifique qu’il parcourra la plus longue distance possible, toujours sous la surface de l’eau.
– Le 100 mètres speed : l’apnée de vitesse est une épreuve dans laquelle l’athlète doit parcourir en apnée une distance fixe dans un temps le plus court possible. Cette dernière étape de la compétition mettra les muscles des compétiteurs à rude épreuve !

Bande-annonce de la compétition organisée par le GMAP et la FFESSM :

POPULAIRE

    Deep : une mini-série qui met l’apnée sur le devant de la scène

    Plongée souterraine : Frédéric Swierczynski prêt pour une plongée à -300 mètres !