Agenda

Sentier marin archéologique d’Olbia : remontez le temps en PMT

Il y a 5 mois

L’histoire

Il était une fois… 400 av. J.-C., les Grecs s’installent dans le quartier de l’Almanarre, à Hyères. Ces Olbiens, comme ils se nomment, construisent une colonie-forteresse et la baptisent Olbia, qui signifie « la bienheureuse ». La ville devient un comptoir maritime qui permet aux bateaux de faire halte dans le cadre d’échanges commerciaux avec le peuple ligure voisin. Au 1er siècle av. J.-C., la colonie grecque laisse la place aux Romains, qui construisent un port dont le quai, trop exposé aux tempêtes, doit être abandonné.

Sentier Olbia vue aérienne

À la fin du XXème siècle, les archéologues du Département des Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-Marines (DRASSM) effectuent des fouilles qui révèlent ce site historique exceptionnel, qui comprend, outre le quai romain, les vestiges d’une tartane (un bateau à voile typiquement méditerranéen). Le développement de la randonnée palmée décide la communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée à faire aménager un sentier pour le public. L’AREVPAM (Association de Recherche, Étude et Valorisation du Patrimoine Méditerranéen), chargée de cette valorisation, fait réaliser des panneaux explicatifs qui sont installés sous l’eau mais également à terre, pour donner envie aux visiteurs d’enfiler leurs palmes.

La visite

Par moins de 5 mètres de profondeur, le sentier sous-marin archéologique d’Olbia vous attend à quelques dizaines de mètres de la plage de l’Almanarre, sur la commune de Hyères. Cette balade aquatique pleine de charme vous permet non seulement d’observer la biodiversité des fonds de la presqu’île de Giens, mais aussi de jouer aux archéologues en découvrant les vestiges du quai romain (photo en haut de cette page) et de la tartane.

Le bois de la tartane. © Nicolas Ponzone

Cette balade s’effectue en toute quiétude, la zone étant interdite à toute embarcation à moteur. Il est ainsi possible de découvrir le sentier sous-marin de façon autonome, puisque la plage comme ses trésors sont libres d’accès. Attention cependant aux jours de mistral, mieux vaut alors éviter de se mettre à l’eau si on ne veut pas se faire retourner par les vagues… C’est la raison pour laquelle les panneaux sous-marins ne sont installés qu’en été (juillet et août).

Des visites guidées sont également proposées par l’office de tourisme de Hyères dès le retour de la belle saison. Encadrées par un moniteur de plongée du centre Espace Mer, elles permettent d’en savoir plus sur l’environnement, la géologie et l’archéologie du lieu.

En pratique

– Stationnement : un immense parking à 150 mètres
– Plage et vestiges : libre d’accès
– Profondeur maximale : 3 mètres
– Balade : en autonomie ou accompagnée (contact : office de tourisme de Hyères)
– Été 2019 : les visites ont lieu chaque jeudi matin du 4 juillet au 29 août, une rotation à 8h30 et une à 10h45.
– Réservation obligatoire au 04 94 58 94 94
– Adulte : 27 €.

Un autre sentier

À quelques kilomètres de la plage de l’Almanarre, vous pouvez également découvrir le sentier sous-marin de la Tour Fondu. À l’autre bout de la presqu’île de Giens, il permet de découvrir la reconstitution d’une cargaison d’amphores par 6 mètres de fond !

Retrouvez d’autres sentiers de randonnée palmée ici !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

POPULAIRE

    Première diffusion pour le documentaire "700 requins dans la nuit"

    Julie Gautier rend hommage aux femmes dans son nouveau film, Ama