Les rubriques de votre magazine

Plongée tek

Il y a 3 semaines

Retrouvez chaque sujet de la rubrique plongée tek dans le numéro correspondant :

Plongez ! n°1 : Osez la plongée tek

Apprivoiser le milieu, maîtriser son matériel, conquérir de nouveaux territoires sous-marins… La plongée sous-marine réserve bien des plaisirs, et progressivement chaque plongeur réussit à gravir son “Everest” sous-marin : pour l’un ce sera sa première plongée à 20 mètres, pour l’autre sa première épave, pour un troisième sa première “profonde”… Et puis un jour, le plongeur loisir croise obligatoirement le chemin de la plongée tek, tout, ou presque, devient possible : plonger plus longtemps, plus profond, ou encore se fondre dans le milieu. Avide de nouvelles aventures ? Suivez-nous…

Plongez ! n°2 : Les 10 commandements de la plongée profonde

Le début de la saison n’est pas loin et, déjà, la perspective de nouvelles aventures profondes vous fait tourner la tête ? Vous sentez bouillonner en vous ce désir de tombants, d’épaves et peut-être même d’ivresse ? On se calme, pas de précipitation ! Un plongeur profond n’est pas un kamikaze ou une tête brûlée, mais un plongeur au comportement exemplaire, techniquement irréprochable. Plongez ! vous propose un guide de bonne conduite en 10 points pour garantir la sécurité de vos plongées.

Plongez ! n°3 : Le Tamaya, un classique de la tek en Martinique

L’excellente visibilité, la proche distance avec la côte, le courant quasiment nul, la température agréable, la profondeur du site et l’histoire tragique de ce voilier coulé lors de l’éruption de la montagne Pelée en 1902, font de cette épave une plongée magnifique et hors norme.

Plongez ! n°4 : Passez à la vitesse supérieure avec le nitrox confirmé

Vous dépassez 50 mètres de profondeur et doucement vos sensations se troublent. L’air sous pression que vous respirez se dissout et prend progressivement possession de votre organisme. Cette pression vous retient, vous empêche de regagner la surface instantanément. Il en va de même pour chaque plongée profonde : un instant d’extase intense, dont on doit s’éclipser en douceur et sans dommage. Pour rendre cette opération sensible encore plus sûre, il existe une solution : utiliser le surprenant pouvoir des gaz suroxygénés… en route vers le nitrox confirmé !

Plongez ! n°6 : Comment choisir son recycleur ?

Plonger plus longtemps… S’approcher des poissons sans qu’ils s’enfuient… Réduire les temps de décompression… Quel plongeur n’a pas rêvé d’avoir accès à ces nouvelles perspectives ? pour cela, une solution : le recycleur ! Mais entre toutes les marques et les nombreux modèles disponibles sur le marché, quelle machine choisir ? Plongez ! vous propose une balade dans l’univers du recycleur pour y voir plus clair et vous aider à trouver votre équipement.

Plongez ! n°8 : Budapest : plongée sous la ville

La capitale de la Hongrie est réputée pour ses thermes, alimentés par des sources naturelles d’eau chaude provenant du plus vaste ensemble de grottes souterraines au monde. Située directement sous la ville, la grotte Molnár János ouvre ses portes aux plongeurs qui peuvent y explorer un kilomètre de galeries dans une eau à 28°C… en surface !

Plongez ! n°9 : Comment devenir plongeur souterrain ?

L’itinéraire d’un plongeur passionné peut assez naturellement l’entraîner sous terre pour goûter aux plaisirs de la plongée souterraine. Il s’agit d’une activité spécifique nécessitant une solide préparation et beaucoup de rigueur. Nous avons profité d’un séjour au Mexique pour tenter l’aventure et vous livrer les secrets de cette discipline où il ne faut jamais perdre le fil…

Plongez ! n°10 : Voyager avec son recycleur : pas si compliqué que ça !

Vous êtes déjà passé au recycleur, ou vous projetez de le faire ? La question des voyages va donc forcément se poser : faut-il emmener avec vous votre machine préférée, ou en louer une sur place ? Comment gérer avion, consommables et stockage ? Nous avons demandé à des spécialistes de nous donner leur avis et leurs conseils sur tous les aspects du problème. Et finalement, en quelques années, les choses ont bien changé !

Plongez ! n°12 : Apprendre à gérer son stress

Le cerveau, ce vaste territoire parsemé de mystères, est un organe déterminant de notre existence tant il est au centre de toutes nos actions, décisions, réflexions, projections et humeurs. Quand tout va bien, il assure au quotidien la parfaite gestion de notre unité biologique. Mais, étrangement parfois, il peut aussi nous mettre en danger. Stress, panique, perte de contrôle… En plongée plus qu’ailleurs, pas question de perdre la tête.

Plongez ! n°13 : La bataille du Jutland

Les 31 mai et 1er juin 1916, la bataille du Jutland fut livrée entre la Royal Navy britannique et la Marine impériale allemande au large de la péninsule danoise de Jutland. 9 823 hommes périrent au cours de ce qui est considéré comme la plus importante bataille navale de la Première Guerre mondiale. Dans le cadre des commémorations du centenaire de cette bataille, une expédition rassemblant 32 plongeurs tek a été organisée pour découvrir les épaves qui reposent en mer du Nord. Suivons-les dans ces plongées historiques.

Plongez ! n°14 : Plongée souterraine – de l’ombre à la lumière

La plongée souterraine a toujours été pratiquée par une poignée d’initiés, un peu en marge de la communauté subaquatique. Les temps changent, et grâce notamment aux évolutions de la technique et du matériel la plongée sout’ se démocratise, attirant un public toujours plus large. Beauté, exigence, sites à l’écart des sentiers battus sont autant d’atouts qui rendent le monde souterrain attractif, et offrent aux plongeurs une autre vision de la plongée.

Plongez ! n°15 : Frédéric Swierczynski, l’intraterrestre

Depuis les grottes inexplorées des Balkans jusqu’aux fleuves souterrains de Provence, le spéléonaute Frédéric Swierczynski parcourt l’Europe en quête de terra incognita.

Plongez ! n°16 : Formation, sidemount loisir

Le sidemount, qui consiste à porter les blocs de plongée le long des flancs du plongeur, n’est plus réservé au milieu de la pongée tek. Redécouvrez la plongée loisir à travers cette méthode tout droit sortie des profondeurs de la terre…

Plongez ! n°17 : Objectif – 100 mètres !

Nombreuses sont les motivations du plongeur à pratiquer. Parmi elles, la performance technique, et notamment la profondeur, peut être un moteur déterminant. La barrière des 100 mètres est pour tout plongeur non pas “une” profondeur, mais “la” profondeur de fascination qui sous-entend un niveau d’excellence technique et une maîtrise humaine réservés aux seuls plongeurs très initiés. Conseils avant d’envisager d’atteindre cet “Everest” du plongeur.

Plongez ! n°18 : Croisière tek en Égypte

Rencontres avec des longimanus et exploration d’épaves posées sur 100 mètres de fond… Cette croisière spéciale tek, en Égypte, propose des immersions sur de grandes profondeurs.

Plongez ! n°19 : épaves profondes en Croatie

L’Adriatique sépare la péninsule italienne de la péninsule balkanique. Ce bras de la Méditerranée a été le témoin de nombreux conflits, et les naufrages se comptent par dizaines. En particulier au pied des côtes de l’île croate de Vis. Une destination, encore peu connue des plongeurs tek, qui fait pourtant rimer profondeur avec bonheur.

Plongez ! n°20 : La trilogie marseillaise

Le fond des mers et des océans regorge de trésors et de souvenirs qui sont autant de témoignages du temps qui passe. Dans les eaux marseillaises plus qu’ailleurs, le temps a laissé des traces d’histoire plus ou moins accessibles. Les secrets les mieux gardés sont souvent les plus fascinants et à nos yeux les plus beaux, tant ils sont hors de portée. Nous vous proposons une immersion bien au-delà de la lumière, à plus de 100 m de fond, sur 3 épaves énigmatiques et fascinantes de la région marseillaise et surtout les plus profondes connues à ce jour à proximité de la cité phocéenne.

Plongez ! n°23 : Le loup gris de la mer d’Iroise

Au beau milieu de la mer d’Iroise repose un sous-marin allemand de la Seconde Guerre mondiale, à près de 110 mètres de fond : seule une image sonar du SHOM atteste de son existence et il n’en faut pas plus pour me donner envie d’aller voir de plus près ! Après deux ans d’attente, j’ai enfin plongé sur le U-821 !

Plongez ! n°24 : Sao Paulo, le Thistlegorm scandinave

Coulé pendant la Seconde Guerre mondiale, le Sao Paulo repose près de l’entrée du port de Bergen, en Norvège, par 90 mètres de fond. Courant, obscurité, profondeur, eau glacée, l’épave réunit à elle seule tous les ingrédients d’une plongée Tek réservée aux plus aguerris.

Plongez ! n°24 : Safari en recycleur, une nouvelle philosophie

Bien souvent, l’utilisation du recycleur est associée à la performance, la profondeur, le froid et la technicité. Aux Philippines, une nouvelle manière d’aborder la pratique vient de voir le jour : un safari plongée entièrement pensé pour les circuits fermés. Son but est de découvrir des sites et une faune tropicale remarquables, en augmentant la durée d’immersion, ainsi que la qualité des rencontres animalières.

Plongez ! n°25 : Malte nouvel eldorado des plongeurs tek (nouvelles épaves)

Depuis quelques mois, l’“Uderwater Culturage Heritage Unit” (UCHU), dépendant du ministère de la Culture maltais, a levé l’interdiction d’accès à une dizaine d’épaves qui gisent autour de l’île, entre 65 et 120 mètres de fond. Une équipe de plongeurs tek est partie les explorer pour nous et le verdict est sans appel : extraordinaire !

Plongez ! n°28 : l’art d’une flottabilité parfaite

Lors de votre première plongée, vous avez abandonné votre statut de bipède et vos pieds se sont retrouvés privés de leurs appuis. Pour accéder à ce monde nouveau, il a fallu se plier à de nouvelles règles. Parmi elles, la gestion de la flottabilité est le socle de notre évolution aquatique. Elle se définit par notre capacité à nous maintenir de façon continue, à la profondeur de notre choix, sans effort et sans perte de contrôle. Comment ? En ajustant continuellement notre poussée d’Archimède, en ajustant nos volumes, pour maintenir un poids apparent neutre.

Plongez ! n°29 : Les épaves de l’île d’Oland

Tout le long des côtes d’Oland, petite île suédoise de 150 km de long, les épaves sont particulièrement nombreuses. Certaines sont identifiées, d’autres sont encore vierges ; et la majorité d’entre elles sont particulièrement bien conservées. Notre périple nous a permis d’en découvrir quatre.

Plongez ! n°30 : scooter passer à la vitesse supérieure

Jusqu’à présent réservé au plus tek des plongeurs tek, le scooter était un outil destiné aux explorations hors normes, principalement utilisé en plongée souterraine. Avec la généralisation de la plongée technique et les progrès des fabricants, le scooter sous-marin fait désormais son entrée dans toutes les pratiques de la plongée et trouve sa place dans le sac des plongeurs assoiffés de découverte.

Plongez ! n°32 : dérive et courants attention danger

Remonter c’est bien, ressortir au bon endroit c’est mieux ! Le retour en surface n’est pas la seule condition de sécurité en plongée, il faut aussi atteindre la zone d’extraction (plage, bateau, zone abritée), trait d’union entre votre terrain de jeu préféré et la terre ferme. Cela peut s’avérer difficile, lorsque le courant vous entraîne loin de l’œil attentif du marin ou au-delà de la distance raisonnable de palmage. Un risque encore plus réel dans la pratique de la plongée tek, dont les temps de paliers retardent le contact avec la surface.

Plongez ! n°33 : trilogie varoise

À quelques kilomètres de Toulon, plus précisément au départ du petit port des Oursinières, au Pradet, et à seulement quelques minutes de navigation, les amateurs de plongées très profondes peuvent partir à la découverte de trois épaves étonnantes. Chacune d’entre elles, au-delà de l’intérêt de l’exploration, a une histoire singulière.

Plongez ! n°34 : Ça gaze en plongée tek

Dès les premières incursions sous-marines de l’histoire, le bon sens a imposé l’utilisation de l’air comme gaz de respiration en immersion. Facilement compressible, disponible en grande quantité, il aurait été dommage de s’en priver ! Pour autant, dès que le plongeur s’est aventuré au-delà de 30 mètres pour des immersions longues, l’air comprimé a rapidement imposé ses limites. Pour aller plus loin, il fallait puiser dans le tableau périodique des éléments de Dimitri Mendeleïv : l’oxygène, l’hélium et même l’hydrogène ont apporté des solutions à notre quête de profondeur au travers de mélanges tels les fameux nitrox, trimix, héliox, hydreliox… Plongez ! vous aide à y voir plus clair dans la carte exotique des cocktails gazeux.

Plongez ! n°35 : Une épave oubliée, le Pheobus

Une nouvelle épave profonde aurait-elle été découverte ? Une épave inconnue ? Pas du tout. Il ne s’agit pas d’une découverte à proprement parler, mais d’une épave “oubliée”. Elle est bien répertoriée et parfaitement connue des archives, mentionnée dans des livres. Mais, complètement oubliée de la communauté des plongeurs profonds, elle est restée non plongée pendant plus de vingt ans. Nous retraçons, ici, son histoire. Peut-être cela vous donnera-t-il envie d’y plonger à votre tour.

Plongez ! n°36 : la recherche des épaves de Lampedusa

Tous les ans, de nombreuses épaves sont découvertes à travers le monde. Les techniques évoluent, les sondeurs sont devenus indispensables sur les bateaux, au même titre que les GPS. Les recherches sont-elles pour autant plus aisées ? Pas si sûr… Et où aller pour explorer de nouveaux territoires sous-marins ? Des rencontres, une opportunité et nous voilà partis pour Lampedusa ! Au-delà de l’aspect géopolitique, nous avons fait table rase de nos préjugés pour nous laisser porter vers une nouvelle aventure… Quelles découvertes !

Plongez ! n°37 : Retour à Malte avec des épaves profondes

Il y a 2 ans, l’Underwater Cultural Heritage Unit (UCHU), avec le soutien de l’office de tourisme de Malte, nous délivrait les autorisations nécessaires pour explorer de nouvelles épaves chargées d’histoire (voir Plongez ! n°25). À l’automne dernier, nous avons pu monter une deuxième expédition, avec une équipe renforcée, et en découvrir d’autres, toujours profondes, entre 75 et 115 mètres. Cerise sur le gâteau : pour trois d’entre elles, nous étions les premiers Français à plonger dessus.

Plongez ! n°38 : Felicitas ancienne mine d’ardoise

Des chariots élévateurs, des excavateurs, des tunnels immergés, une chapelle et des panneaux qui rappellent le danger d’explosion : l’ancienne mine d’ardoise, située en Allemagne et accessible depuis 2018, est un terrain de jeu exceptionnel pour tout plongeur aventurier !

Plongez ! n°39 : Polynésie en recycleur

Il existe un paradis perdu au milieu du Pacifique Sud, Graal des voyageurs et des plongeurs en particulier. Ce paradis s’appelle la Polynésie française, terre unique en son genre qui regorge de richesses naturelles et humaines. Plongez ! vous invite à redécouvrir ce jardin d’Éden intemporel et vous livre tous les secrets pour le parcourir en recycleur !

Plongez ! n°40 : trésors et mystères du lac des Seize-îles

L’épave d’un véhicule presque centenaire. Des vases amérindiens, vieux de 500 à 700 ans. De surprenantes et intrigantes formations de marbre dissimulant des pierres rares aux formes étranges, témoins de bouleversements géologiques susceptibles de préciser l’âge des lacs de la région. Ce ne sont là que quelques-uns des trésors se trouvant sous la surface du mystérieux lac des Seize-îles.

Plongez ! n°42 : La carte mystérieuse de Lampedusa

Il y a un an, nous étions invités par Rocco et Simone, les patrons du centre Pelagos 2.0 à Lampedusa, pour explorer des épaves totalement inconnues et inédites de la Seconde Guerre mondiale, au nord de l’île. Ils ont en leur possession une carte “mystérieuse” qui recense une multitude de points indiqués par des pêcheurs du cru. À chaque point correspond une épave inexplorée. Cette fois, ils nous proposent d’aller plus au sud, en direction de la Libye, en utilisant leur bateau comme camp de base. Nous partons donc pour quelques jours avec tout le ravitaillement nécessaire, tant en matériel que nourriture, suffisamment pour tenir un siège. L’aventure ne fait que commencer.

Plongez ! Hors-série 1 : Le recycleur atout des chercheurs

S’immerger plus profond, plus longtemps et plus discrètement, tout en améliorant confort, sécurité et logistique. Les avantages du recycleur sont tels que de nombreux professionnels l’ont adopté pour optimiser leurs plongées scientifiques et étudier la Méditerranée. Ils témoignent.

Image d’ouverture © Fabrice Dudenhofer

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments