Brèves de palier

Les Philippines, destination de tous les possibles !

Il y a 6 mois

S’il y a bien un pays qui fait rêver tous les plongeurs ce sont bien les Philippines ! Avec une incroyable biodiversité, des sites de plongée d’une grande variété et une infinité de possibilités de séjours, l’archipel comble à lui seul toutes les envies d’immersions.

Les 7 107 îles qui composent les Philippines se situent en plein cœur du Triangle de Corail, cette zone extrêmement riche qui concentre la plus importante biodiversité au monde ! Et cette profusion de vie se traduit sous l’eau par de somptueux coraux, durs et mous, plus de 2000 espèces de poissons, des rencontres variées, allant du macro (nudibranches, hippocampes pygmées…) au très gros (raies mantas, requins-baleines, requins-marteaux…), et de multiples habitats (épaves, tombants, récifs, muckdive…) abritant 80 % de la faune d’Asie du sud-est.

Les poissons-mandarins sont des modèles de choix pour les photographes. © Nicolas Barraqué

En séjour, safari ou croisière, choisissez une destination spécifique ou combinez plusieurs îles en fonction de vos envies et de votre niveau de plongée. Spectacles impressionnants, plongées confidentielles, rencontres rares ou explorations variées, il ne vous reste qu’à choisir. Il  existe des centaines d’îles et de sites qui valent à eux seuls un voyage plongée, nous vous en présentons aujourd’hui trois : Tubbataha, Malapascua et Moalboal !


Tubbataha, au cœur du Triangle de Corail

Protégés depuis plus de 30 ans, les atolls de Tubbataha, loin de tout au milieu de la mer de Sulu, sont devenus un sanctuaire : une réserve marine, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et balayée par des courants omniprésents, qui abrite une multitude d’espèces pélagiques et des récifs coralliens vierges, en parfaite santé. Véritable modèle de conservation, elle bénéficie d’une protection draconienne et bien peu de plongeurs ont le privilège de profiter de ce joyau…

En savoir plus…

Avec des courants parfois forts, les espèces pélagiques sont de la fête. Il n'est pas rare d'être accompagné par une raie manta lors des dérivantes le long des tombants. © Anthony Leydet

Avec des courants parfois forts, les espèces pélagiques sont de la fête. Il n’est pas rare d’être accompagné par une raie manta lors des dérivantes le long des tombants. © Anthony Leydet.


Malapascua, bien plus que l’île des requins-renards

L’île paradisiaque a acquis une renommée mondiale grâce à la présence des requins-renards, et le site de Monad Shoal est sans doute devenu, désormais, le plus célèbre des Philippines. Mais le monde sous-marin de Malapascua ne se limite pas pour autant aux grands squales, loin de là ! On y croise des espèces rares et étonnantes, dans des paysages sous-marins uniques…

En savoir plus…

Les requins-renards ont pour habitude de visiter les stations de nettoyage au lever du soleil. © Henley Spiers et Jade Hoksbergen

Les requins-renards ont pour habitude de visiter les stations de nettoyage au lever du soleil. © Henley Spiers et Jade Hoksbergen


Moalboal, les Philippines authentiques

Ce petit village de pêcheurs situé sur la côte ouest de l’île de Cebu fait parler de lui depuis quelques années pour la présence d’un grand banc de sardines qui a élu domicile dans ses eaux. Mais les fonds ici regorgent de bien autres trésors et le séjour terrestre vous marquera par son authenticité et la chaleur humaine de ses habitants…

En savoir plus…

À Moalboal, découvrez l'impressionnante boule de sardine qui se déplace à proximité de Pescador Island. ©Robert Hauswirth

À Moalboal, découvrez l’impressionnante boule de sardines qui se déplace à proximité de Pescador Island. ©Robert Hauswirth

informations pratiques

Se rendre sur place : arrivée à l’aéroport de Manille ou de Cebu (recommandé, plus petit et plus facile pour les transferts), avec de nombreuses compagnies aériennes (Cathay Pacific, Emirates…) puis vol intérieur avec les compagnies aériennes philippines pour rejoindre la destination de votre choix.

Langue : le philippin est la langue officielle mais l’anglais est compris et parlé partout.

Monnaie : le peso philippin 1 EUR = 59 PHP.

Formalité : passeport valide au moins 6 mois après la date de retour. Pas de visa pour les séjours inférieurs à 3 semaines.

Covid-19 : depuis le 30 mai 2022, le gouvernement philippin n’exige plus de test COVID-19 avant le départ pour les passagers entièrement vaccinés.

Décalage horaire : + 7 heures en hiver, + 6 heures en été.

Température de l’eau : entre 25 et 28°C.

image d’ouverture © Robert HAUSWIRTH
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

POPULAIRE