Actus & festivals

L’ADN de Fakarava : vente aux enchères d’une œuvre unique

Il y a 8 mois

Après avoir reçu le prix Wildlife Photographer of the Year 2021 grâce à un cliché capturant un instant extrêmement rare en Polynésie Française, Laurent Ballesta met aujourd’hui aux enchères un tirage unique de cette photo, contenant l’ADN de Fakarava !

La ponte des mérous au large de l’atoll de Fakarava, sans doute l’un des événements les plus rares et précieux qu’offre la nature. Chaque année, lors de la pleine lune à l’occasion du solstice d’hiver et pendant une fenêtre de seulement 30 minutes, près de 18 000 mérous se rassemblent dans une passe étroite reliant le lagon à l’océan, pour se reproduire. Chaque ponte explosive dure une fraction de seconde et quelque 700 requins rôdent en meute tout autour pour les chasser.

La photo récompensée par le prix Wildlife Photographer of the Year 2021. © Laurent Ballesta, Andromède Océanologie

Pour déclencher son appareil au bon moment et capturer LE cliché, Lauren Ballesta et son équipe ont accumulé 3 000 heures de plongées et 85 000 photos prises sur une période de 5 ans ! Cette image est le résultat de ce travail extrême de patience, d’une fraction de seconde durant laquelle l’orientation des flashs, la forme du nuage, le mouvement des mérous… tout était parfait !


Découvrez l’histoire de cette image extraordinaire dans le n°37 de Plongez !


Un prix d’exception, une œuvre unique… pour Fakarava

En 2021, Laurent Ballesta devient le premier Français à recevoir le prestigieux prix de Wildlife Photographer of the year pour cette image. Une récompense décernée par le Natural History Museum de Londres chaque année. À la réception de ce prix le photographe avait déclaré qu’il était “un hommage à ce bel endroit, classé Man & Biosphere par l’UNESCO, montrant que la préservation est la clé pour protéger un patrimoine précieux.” Afin de donner un sens à ce prix, Laurent Ballesta et son équipe ont décidé de reverser la totalité de la récompense à la commune de Fakarava afin de participer à la protection de cet atoll et de sa biodiversité exceptionnelle.

Et pour aller encore plus loin, ils ont décidé de réaliser un tirage unique de ce cliché imprimé sur un papier contenant lui-même l’ADN de Fakarava ! Une pâte à papier a été créée spécialement pour cette œuvre à base de coraux morts, ramassés sur les plages de l’atoll puis broyés, et d’eau de mer également prélevée sur place, faisant de cette photo le tirage le plus rare jamais réalisé !

Ce print, mesurant 100 x 140 cm a été mis aux enchères au mois de juillet lors d’une vente organisée par HVMC (Hôtel des ventes de Monte-Carlo) à l’Hôtel Monte-Carlo Bay. Le tirage a été adjugé pour la somme de 10 000 € et la totalité des bénéfices de la vente seront reversés à la commune de Fakarava afin de contribuer à la préservation de ce site et de la vie sous-marine qu’il abrite.

image d’ouverture © Gil Kebaïli

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Huchet
Huchet
6 mois il y a

Magnifique image et très belle initiative ! Étant plongeuse et prévoyant aller sur Fakarava bientôt, je salue doublement la patience, le travail et l engagement de toutes les personnes qui agissent pour préserver ces trésors et celui ci en particulier. Merci Merci

POPULAIRE