Environnement

Expédition 7e Continent : comprendre et explorer pour mieux sensibiliser

Il y a 1 année

Imaginez-vous en mer au beau milieu de nulle part, vous vous penchez au-dessus du bastingage et là vous les voyez : les déchets plastiques. Tout une concentration de petits et de gros débris issus de la terre qui, par le hasard des courants marins, et notamment des gyres océaniques (sortes de tourbillons), se retrouvent concentrés en un même endroit. Ces endroits, car il en existe plusieurs, se nomment 7e continent. Ils ne sont pas solides mais se composent d’une soupe où le plastique est roi, qu’il soit bien visible ou non. C’est l’observation qu’a pu faire Patrick Deixonne, navigateur, explorateur et fondateur d’Expédition 7e Continent lors de sa traversée de l’Atlantique à la rame en solitaire en 2009.

Des expéditions scientifiques dans les zones de forte concentration en déchets plastiques
À partir de ce moment-là, il organise des missions d’exploration pour étudier la dispersion et l’accumulation du plastique dans l’océan et alerter le public et les politiques sur la gravité de la situation. En 2013, Patrick Deixonne part avec son équipe dans le Pacifique nord à bord d’un voilier. Le premier cri d’alarme est lancé. En 2014 et 2015, direction le gyre de l’Atlantique nord, avec le soutien de centres de recherches prestigieux comme le CNRS, le CNES, l’ESA et Mercator océan. Des mesures, des prélèvements et des relevés satellites sont effectués pour caractériser la pollution par les matières plastiques. En 2016, deux nouvelles missions sont prévues : entre mai et juin une expédition dans le Golfe de Gascogne et en décembre vers le gyre de l’Atlantique sud. C’est à bord du Marama, voilier de 31 mètres et nouvel ambassadeur des expéditions, que toute l’équipe partira débusquer la pollution plastique.

Le Marama © Expédition 7e Continent

Le Marama © Expédition 7e Continent

Différentes étapes à terre pour partir à la rencontre des Français
Expédition 7e Continent organise du 12 mai au 15 juin 2016 une tournée de sensibilisation pour la caravane pédagogique dans 10 villes françaises à la rencontre des scolaires, du public, des acteurs locaux industriels et politiques afin de sensibiliser le plus grand nombre à la problématique de dispersion des déchets plastiques. Pour l’association, la sensibilisation et la mobilisation des citoyens sont indissociables de la recherche pour limiter cette pollution.

Du 12 au 15 mai à Boulogne-sur-Mer au centre national de la mer Nausicaá, top départ de la campagne 7e Continent 2016, au programme : conférence de presse, plateau tv retransmis dans plusieurs écoles, nettoyage de la plage, sensibilisation du public, rencontres, échanges et débats avec toute l’équipe et visite du bateau…
Le 17 mai à Troyes et le 18 mai à Châtillon-sur-Seine rencontre avec des lycéens (lycée Sainte Maure le 17 et lycée de la Barotte le 18) afin de les sensibiliser à la problématique de la pollution plastique.
Les 20 et 21 mai à Rouen, la caravane Expédition 7e Continent débarque.
Les 23 et 24 mai au Havre sur l’esplanade la plage qui accueillera toute l’équipe Expédition 7e Continent, le Marama et la caravane.
Les 27 et 28 mai à La Rochelle sur le port en face de l’Aquarium, Expédition 7e Continent rencontrera notamment les élèves du projet Argonautica mené par le Centre national d’études spatiales et tous les Rochelais sont invités à venir échanger avec l’équipe.
Le 31 mai et le 1er juin à Bayonne, la caravane Expédition 7e Continent et le Marama avec les équipes scientifiques seront présents pour faire des prélèvements de microparticules dans l’Adour grâce au concours de l’Agence de l’eau Adour Garonne.
Les 4 et 5 juin à Toulouse, place de l’Olivier.
Les 7, 8 et 9 juin à Bordeaux chez Cap sciences où seront accueillis le Marama et la caravane pédagogique. Des prélèvements de microparticules dans la Garonne sont prévus avec les équipes scientifiques grâce au soutien de l’Agence de l’eau Adour Garonne.
Le 8 juin à Paris, au palais de la découverte, pour la journée mondiale des océans Expédition 7e Continent organise une journée spéciale afin de mettre la protection de l’océan à l’honneur. Pour l’événement Paris sera reliée via vidéo-conférence à Bordeaux.
Les 11 et 12 juin à Caen lors du festival Rast’Art, une bonne occasion pour sensibiliser les quelques milliers de festivaliers prévus pour l’occasion.
Les 14 et 15 juin à Paris, la caravane d’Expédition 7e Continent partira à la rencontre des parisiens.

couverture de la nouvelle bande dessinée

Couverture de la nouvelle bande dessinée de Dominique Sérafini

Un concours pour mobiliser
Du 30 mai au 5 juin ce sont les journées européennes du développement durable, le 5 juin c’est la journée mondiale de l’environnement et le 8 juin la journée mondiale de l’océan dont la thématique cette année est la pollution plastique. Durant cette période toute mobilisation collective est encouragée dans l’organisation de journées de nettoyage relayées massivement sur les réseaux sociaux avec les hashtags : #plasticpollution #7eContinent. L’organisateur ou l’organisatrice d’une opération de nettoyage qui aura pu mobiliser le plus de participants et qui aura amassé le plus grand volume de déchets tout en partageant un maximum sur les réseaux sociaux se verra récompensé. Le prix attribué est un voyage en Martinique à la rencontre de Patrick Deixonne et de son équipe grâce au concours de la compagnie aérienne Air Caraïbes… À vous de jouer le jeu !

Une bande dessinée signée Dominique Sérafini
Après avoir navigué à bord de la Calypso avec le commandant Cousteau pour réaliser notamment la fameuse série de bandes dessinées ” L’aventure de l’équipe Cousteau “, Dominique Sérafini a quitté son voilier et reprend sa planche à dessins et ses pinceaux pour écrire une nouvelle histoire avec Patrick Deixonne. « Le monstre de plastique », c’est son titre, sort le 12 mai, et la caravane l’utilisera pour la tournée pédagogique effectuée dans toute la France. L’ouvrage retrace l’histoire des expéditions de 7e Continent afin d’informer et de sensibiliser à la pollution des océans par le plastique.

Morgane CONSTANTIN

POPULAIRE