Agenda

‘Le temps d’une apnée’, plongez au cœur des océans avec Pierre Frolla

Il y a 1 année

Le temps d’une apnée, ou On a long breath (titre anglais) met en scène la relation spéciale de l’homme au milieu aquatique et aux nombreuses espèces qui le peuplent. Rencontre avec Philippe Gérard, le réalisateur, et l’acteur principal de ce documentaire, l’apnéiste Pierre Frolla.

Loin du grand bleu et de la recherche de records de profondeur à tout prix, ce documentaire veut donner une nouvelle image à l’apnée. Il montre une discipline dans laquelle l’homme ne fait qu’un avec la nature et devient un poisson parmi les poissons. C’est le message qui a convaincu le champion d’apnée Pierre Frolla de participer à cette aventure : « L’apnée est connue pour la compétition, les records et pour être un sport très élitiste. Je voulais montrer qu’en réalité, il s’agit plus d’une philosophie de vie qui porte des valeurs humaines. »

Tête à tête avec des requins, danse aquatique surréaliste avec une murène ou exploration d’épaves, le film alterne entre moments de poésie et discours engagés sur la protection de la vie aquatique. Deux choses étroitement liées. Né de la rencontre entre Philippe Gérard et Pierre Frolla, ce documentaire s’est révélé comme une évidence pour son réalisateur : « Je voulais faire le portrait d’un homme qui avait vécu les championnats et qui voulait présenter l’apnée sous un angle de protection de l’environnement et de respect de la nature. A la fois le personnage et son mode de vie m’ont donné l’envie d’en faire un film. Pierre et moi n’aimons pas perdre de temps. Aussi, un mois et demi après notre rencontre, on tournait déjà. »

immersion impressionnante aux côtés des cachalots © Philippe Gérad

Immersion impressionnante aux côtés des cachalots © Philippe Gérard

Des images époustouflantes déjà récompensées

Trouver les lieux de tournage, un matériel de qualité et surtout retranscrire à l’écran l’alchimie qui opère entre l’homme et la nature. Ce film est une prouesse technique qui nécessitait des prises de vues de qualité. C‘est pourquoi Philippe Gérard a fait appel à René Heuzey comme directeur de la photographie. Ce spécialiste des images sous-marines est notamment connu pour avoir travaillé sur le film Océans de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud. Et le résultat ne s’est pas fait attendre, le film a reçu le prix de la meilleure image au festival du film de Corée du Sud, une grande satisfaction pour son réalisateur : « c’était une très grande surprise car j’avais vraiment vu d’autres films sublimes. Une vraie fierté d’avoir reçu un prix aussi prestigieux que celui de la meilleure image qui comprend également la qualité narrative. Je ne m’y attendais pas du tout. »

La bande-annonce du film :

L’expérience d’un tournage hors du commun

Atlantique, Pacifique, Méditerranée, océan Indien… Réalisé dans six lieux différents – ce qui offre l’opportunité d’aller à la rencontre d’une importante diversité d’espèces marines –, le tournage a duré 51 jours. Et filmer un documentaire sur l’apnée n’est pas de tout repos. Pour Pierre Frolla il s’agissait d’enchaîner le plus de plongées libres en un minimum de temps. Mais pas de quoi faire frissonner l’apnéiste qui participait là à son 34ème documentaire, comme l’explique Philippe Gérard : « Rien ne rend Pierre plus heureux que d’être dans l’eau. Je dirais que le plus éprouvant pour lui c’était de rester sur terre. Il se donne à fond dans tout ce qu’il fait, et lorsqu’il a eu l’occasion de faire des rencontres sous-marines toute la journée, il ne compte pas les heures d’apnée. »

Le film sortira le 16 août 2016 © Philippe Gérard

Le DVD sera disponible le 16 août 2016 © Philippe Gérard

Une belle rencontre au détour d’un récif

Plongée magique avec les cachalots, face à face inquiétant avec les requins tigre aux Bahamas, l’apnéiste a eu de nombreuses occasions de s’émerveiller. C’est pourtant sa rencontre étonnante avec une murène qui l’a marqué. Intrigué par cette étrange créature qui retenait son souffle et l’observait, l’animal a entamé une danse autour Pierre Frolla. Un beau moment pour le champion français : « Cette interaction était une grosse surprise. Je n’avais jamais vécu ça dans ma carrière. On a dansé, j’ai pu la caresser, elle faisait quand même près de trois mètres de long. C’était un moment magique. » Selon le réalisateur, s’ils n’avaient pas été dans l’eau on aurait presque pu entendre l’animal ronronner…

Un engagement pour la protection de la nature et de l’environnement

Ce documentaire est un appel à la protection des espèces sous-marines et de leur milieu. Un message qui tient particulièrement à cœur de Pierre Frolla. L’ancien champion d’apnée a raccroché sa carrière sportive en 2007 pour mettre ses compétences au service d’une cause : la sensibilisation des populations à la protection d’espèces telles que les baleines, les requins et les coraux. Le message de Pierre Frolla est simple : « On doit prendre conscience que l’on fait partie d’un tout qui nécessite une harmonie et pas une transition franche amorcé par la surpêche et le rejet anarchique de produits dans les océans. Pensons à ce que nous léguons à nos enfants… »

Pratique : “Le temps d’une apnée”, déjà disponible en prévente en DVD (amazon.fr) et sur la plupart des plateformes VOD. Livraison à partir du 16 août 2016.

Margot Harty

Enregistrer

Enregistrer

POPULAIRE

    Deep : une mini-série qui met l'apnée sur le devant de la scène

    Deep : une mini-série qui met l’apnée sur le devant de la scène

    Plongée souterraine : Frédéric Swierczynski prêt pour une plongée à -300 mètres !

    Plongée souterraine : Frédéric Swierczynski prêt pour une plongée à -300 mètres !