Agenda

European photographer of the year : le palmarès sous-marin

Il y a 3 semaines

Les images gagnantes du concours European Wildlife Photographer of the year 2021 ont été annoncées.

C’est l’un des concours les plus renommés pour la photographie de nature. Chaque année La Société allemande pour la photographie de nature (GDT) sélectionne les meilleures photos dans plusieurs catégorie et désigne une image grande gagnante.
Cette année, le photographe espagnol Angel Fitor a captivé le jury avec sa photo Medusa ballet. Il a reçu le titre de Photographe animalier européen de l’année 2021 le 28 octobre.

Plus de 19 000 photos provenant de 36 pays, ont été soumises par plus de 1 000 professionnels et grands noms de la photographie de nature ainsi que des nouveaux arrivants talentueux.
89 photos gagnantes du concours 2021 ont été annoncés.

Un signal pour la protection des océans

Le grand gagnant et Photographe animalier européen de l’année 2021 est le photographe, photojournaliste et auteur espagnol Angel Fitor, dont la photo montre des méduses dans le lagon espagnol de Mar Menor.
Le fait que Mar Menor, le plus grand lagon d’eau salée d’Europe, ait été touché par une énorme mortalité de poisson peu de temps après le vote du jury donne à l’image un impact supplémentaire.
Jim Brandebourg, l’un des photographes de nature les plus célèbres et membre du jury de cette année, rappelle : “cette puissante image nous a touché, membres du jury, à plusieurs niveaux, et la catastrophe écologique survenue peu de temps après à l’endroit où elle a été prise […] elle [la photo gagnante; ndlr] parle d’autant plus des énormes problèmes environnementaux de cette région.”
Les conditions dans lesquelles la photo a été prise sont également intéressantes : les onze méduses montrées sur la photo sont le résultat du déclenchement du flash onze fois. Angel Fitor lui-même n’avait que 2 de ces impressionnantes méduses œufs au plat (Cotylorhiza tuberculata) devant son objectif. “À travers l’illusion d’un essaim de méduses, [la photo] évoque des similitudes avec un phénomène que l’on peut observer partout dans des mers fortement surexploitées. Les écosystèmes marins qui ne sont plus intacts et le réchauffement des mers dû au changement climatique favorisent l’augmentation du nombre d’espèces individuelles“, a déclaré la marraine du concours et présidente de l’Agence fédérale pour la conservation de la nature (BFN) Prof Dr Beate Jessel dans son avant-propos du catalogue du concours.
Angel Fitor se préoccupe depuis longtemps des écosystèmes aquatiques de notre planète, il veut leur donner la parole avec ses images. Il croit fermement au pouvoir de la photographie pour initier les changements nécessaires et répondre aux problèmes environnementaux avec une grande conviction.

Gagnant European photographer of the year 2021. © GDT EWPY 2021, Angel Fitor

Gagnant European photographer of the year 2021. © GDT EWPY 2021, Angel Fitor

Des prix dans 8 catégories

Il existe huit grandes catégories dans cette compétition. En plus de la photographie animalière avec trois catégories (oiseaux, mammifères, autres animaux), il y a cinq autres thèmes : des plantes et champignons à la photographie de paysage et sous-marine en passant par la catégorie Nature’ Studio, qui a une orientation artistique. Dans chaque catégorie, le jury a sélectionné les dix meilleures images et nommé l’un d’eux comme image gagnante. Dans la catégorie monde sous-marin, le Français Fabrice Guerin a remporté la première place.

Découvrez notre sélection parmi les photos récompensées lors de ce concours annuel. Retrouvez le palmarès complet sur le site officiel.

Notre sélection “sur et sous l’eau” parmi le palmarès 2021

Premier prix – catégorie “monde sous-marin” – Fabrice Guérin – France

Ballet aquatique

“Chaque hiver en Basse-Californie dans l’océan Pacifique, d’innombrables prédateurs se rassemblent à un moment précis de l’année avec un objectif commun : chasser d’énormes bancs de maquereaux. Attaqués de toutes parts, les maquereaux serrent les rangs pour empêcher leurs poursuivants de se concentrer sur un seul individu. Ici, nous assistons à une chasse bien organisée par les marlins rayés et les lions de mer de Californie (Zalophus californianus).”

1er prix monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Fabrice Guérin

1er prix monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Fabrice Guérin

Deuxième prix – catégorie “monde sous-marin” – Tobias Friedrich – Allemagne

Rencontre nocturne

“J’ai photographié ce requin-baleine (Rhincodon typus) d’environ cinq mètres de long à la lumière de la lampe de poupe d’un bateau de plongée au large du sud des Maldives (océan Indien). La gueule grande ouverte, l’animal nageait à travers des bancs denses de plancton – une source de nourriture presque inépuisable. Le défi photographique était de trouver le moment parfait où l’énorme poisson émergeait de l’obscurité de la nuit dans le cône de lumière de la lampe.”

2ème prix monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Tobias Friedrich

2ème prix monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Tobias Friedrich

Classée dans les 10 images catégorie “monde sous-marin” – Henley Spiers – Grande-Bretagne

Baitball

“Au large de la côte Pacifique du Mexique, nous avons assisté à cette scène de sauvagerie marine débridée. Le banc de maquereaux recroquevillé, également appelé baitball, avait presque la taille d’un omnibus. Il a été attaqué par des listaos (Katsuwonus pelamis) et des lions de mer de Californie (Zalophus californianus), le thon menant la charge et tirant au milieu du banc avec une vitesse et une agressivité incroyables. Alors que la baitball commençait à montrer des signes de désintégration, les lions de mer se sont déplacés pour capturer des poissons individuels.”

Monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Henley Spiers

Monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Henley Spiers

Classée dans les 10 images catégorie “monde sous-marin” – Kirsty Andrews – Grande-Bretagne

poilu effrayant

“Le poisson-grenouille poilu (Antennarius striatus) est une créature à l’allure intrigante que l’on trouve régulièrement dans le détroit de Lembeh (Indonésie), riche en espèces. Ces poissons nagent rarement en eau libre, mais patrouillent les fonds marins bien camouflés, attirant les petits poissons proies avec leur excroissance en forme de ver sur la tête. Ce qui ressemble à des poils sont en fait des lambeaux de peau filamenteux qui servent de camouflage. J’ai utilisé un flash snoot décentré pour mettre en évidence la texture de la peau et créer un portrait mémorable”.

Monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Kirsty Andrews

Monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Kirsty Andrews

Classée dans les 10 images catégorie “monde sous-marin” – Georg Nies – Allemagne

Hippocampe pygmée

“Les hippocampes pygmées (Hypocampus bargibanti) sont parmi les plus petits poissons connus, avec une taille maximale de deux centimètres. Ils vivent toujours au milieu des coraux, en l’occurrence dans une gorgone rouge à 20 mètres de profondeur. Ils ressemblent tellement aux gorgones par leur couleur et leur forme que seuls les plongeurs expérimentés pourraient les repérer. Ils s’accrochent généralement aux branches du corail avec leur queue, mais sont tout à fait capables de nager sur de plus courtes distances.”

Monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Georg Nies

Monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Georg Nies

Classée dans les 10 images catégorie “monde sous-marin” – Jennifer Stock – Grande-Bretagne

Sous la jetée

“Sous une jetée à Fowlers Bay, en Australie-Méridionale, j’ai trouvé un immense banc de Enoplosus armatus. Ces poissons incroyablement curieux n’étaient pas habitués aux interactions humaines et me suivaient avec une grande curiosité. Le banc était si dense que j’ai perdu de vue mon partenaire de plongée pendant un moment. C’était une matinée incroyablement belle : la surface calme de la mer permettait aux rayons du soleil de traverser l’eau par vagues, créant un contraste parfait avec les colonnes sombres de la jetée.”

Monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Jennifer Stock

Monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Jennifer Stock

Classée dans les 10 images catégorie “monde sous-marin” – Boshen Qian, GDT – Chine

Un repas somptueux

“Nous étions en safari plongée aux Maldives, et l’équipage avait installé des lumières dans l’eau à l’arrière du bateau qui attiraient de grandes quantités de krill. Nous espérions attirer des requins-baleines, et ils sont effectivement apparus. Pendant que je prenais cette photo, mon ami à côté de moi a déclenché son appareil photo simultanément – quatre flashs stroboscopiques se sont allumés et j’ai eu le flash chanceux au 1/100e de seconde.”

Monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Boshen Qian

Monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Boshen Qian

Classée dans les 10 images catégorie “monde sous-marin” –  João Rodrigues – Portugal

Abri

“En pleine mer au large d’Olhão (Portugal), ce juvénile de chinchard (Trachurus trachurus) nageait près d’une méduse (Catostylus tagi). Cette espèce de méduse est la proie préférée des tortues marines. Comme elle n’a pas de filaments urticants, les petits poissons aiment s’y abriter à l’approche des prédateurs. Un comportement que j’ai voulu documenter photographiquement.”

Monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Joao Rodrigues

Monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, João Rodrigues

Classée dans les 10 images catégorie “monde sous-marin” – Daniel Flormann – Allemagne

Attaque

“Cette photo a été prise au Mexique en 2016 lors d’une plongée en apnée avec des crocodiles américains (Crocodylus acutus). Cela peut sembler être une attaque, mais ce crocodile était en fait très amical et confiant. Cela montre que même les prédateurs de pointe comme les crocodiles ou les requins ne sont généralement pas dangereux pour l’homme. Dans tous les cas, nous devrions nous soucier davantage de la protection de ces beaux animaux et interdire activement les méthodes de chasse cruelles telles que le shark finning.”

Monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Daniel Flormann

Monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Daniel Flormann

Classée dans les 10 images catégorie “monde sous-marin” – Alvaro Lopez-Bletran – Espagne

Terrain de jeux

“Les baleines à bosse femelles (Megaptera novaeangliae) migrent de leurs aires d’alimentation arctiques et antarctiques vers les régions tropicales et subtropicales pour donner naissance à leurs petits. Cette jeune baleine à bosse semble prendre beaucoup de plaisir à sauter et à barboter dans les eaux peu profondes de l’île de Moorea (Polynésie française) – un moment magique.”

Monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Alvaro Lopez

Monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Alvaro Lopez-Bletran

Premier prix – catégorie “Homme et nature” – Magnus Lundgren – Suède

Plongée et conservation des espèces

Les requins, comme ce grand requin-tigre (Galeocerdo cuvier), sont des icônes de la mer sauvage et attirent les plongeurs du monde entier. Par conséquent, un requin vivant est également un grand atout pour l’économie locale, sans parler de son importance en tant que prédateur supérieur pour la santé de l’écosystème marin. Ainsi, tuer des requins pour quelques dollars est, à bien des égards, une très mauvaise idée. Aux Bahamas, où cette photo a été prise, les requins sont désormais une espèce protégée. La plongée avec les requins de manière responsable n’est pas un problème là-bas, mais une partie de la solution.

Monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Magnus Lundrgren

Monde sous-marin. © GDT EWPY 2021, Magnus Lundgren

Classée dans les 10 images catégorie “homme et nature” – Mike Korostelev – Russie

Rencontre en bleu

“Cette photo montre deux mammifères : un cachalot (Physeter macrocephalus) et l’apnéiste Irina Smolentseva. Lorsque les cachalots « se tiennent » verticalement dans l’eau, on suppose généralement qu’ils dorment. Mais je ne pense pas que nous puissions encore comprendre pleinement ce comportement. Quoi d’autre cela pourrait-il être ? Peut-être la méditation ? Les baleines n’acceptent pas toujours la présence humaine, mais ce jour-là, elles étaient extrêmement tolérantes envers nous et nous avons pu observer leur comportement de près pendant de nombreuses heures.”

Homme et nature. © GDT EWPY 2021, Mike Korostelev

Homme et nature. © GDT EWPY 2021, Mike Korostelev

Classée dans les 10 images catégorie “homme et nature” – Francisco Javier Murcie Requena – Espagne

Mort dans le lagon

“Dans la lagune de Mar Menor (Espagne), où cette photo a été prise, les cormorans (Phalacrocorax carbo) sont assez communs. Là-bas, comme partout ailleurs dans le monde, les déchets plastiques constituent une menace pour une grande variété de vie marine, des poissons et tortues de mer aux oiseaux et baleines. Dans ce cas, un morceau de plastique tenant ensemble des canettes de soda a causé la mort de ce cormoran. Il s’est peut-être enroulé autour de son bec alors qu’il chassait du poisson, et l’oiseau est mort parce qu’il ne pouvait plus manger.”

Homme et nature. © GDT EWPY 2021, Francisco Javier Murcia

Homme et nature. © GDT EWPY 2021, Francisco Javier Murcia

Classée dans les 10 images catégorie “mammifères” – Marco Gaiotti – Italie

A quiet evening

“C’était une belle soirée, alors que je visitais une colonie de morses dans l’ouest du Spitzberg l’été dernier. La douce lumière du soleil de minuit perçant une fine couche de brouillard offrait un arrière-plan parfait. Les morses (Odobenus rosmarus) sont des animaux très curieux, j’ai donc décidé de m’asseoir sur la plage et d’attendre. Ce jeune animal s’est approché avec précaution et j’ai réussi à composer un portrait avec la diagonale du glacier en arrière-plan”.

Mammmifères. © GDT EWPY 2021, Marco Gaiotti

Mammmifères. © GDT EWPY 2021, Marco Gaiotti

Classée dans les 10 images catégorie “autres animaux” – Nicholas Samaras – Grèce

Triton à crête macédonien

“Pendant la pandémie de Covid 19 avec toutes ses restrictions, j’ai décidé de photographier des grenouilles dans un étang voisin. Le shooting a pris une tournure inattendue lorsqu’un serpent d’eau du nord (Nerodia sipedon) est apparu avec quelque chose dans sa bouche qui ne ressemblait pas à une grenouille. En y regardant de plus près, j’ai découvert qu’il s’agissait d’un triton à crête macédonien (Triturus macedonicus). Cette rencontre inattendue a déclenché une série de plongées qui ont conduit à la découverte d’une petite population de cette espèce dans la région de Serres en Grèce.”

Autres animaux. © GDT EWPY 2021, Nicholas Samaras

Autres animaux. © GDT EWPY 2021, Nicholas Samaras

Classée dans les 10 images catégorie “autres animaux” – Hannu Laakso – Finland

Couleuvre

“C’était fin mai à Inkoo, dans le sud de la Finlande. Le temps était agréable, avec une température de l’air de 20 degrés et un ensoleillement occasionnel. Les couleuvres à collier (Natrix natrix) ont faim après un long hiver et pêchent énergiquement dans l’eau de mer exceptionnellement claire. Cette couleuvre à collier a attiré mon attention alors qu’elle m’observait de près et semblait devenir de plus en plus curieuse. J’ai réussi à m’approcher de l’animal et à prendre quelques clichés avant qu’il ne disparaisse dans la mer.”

Autres animaux. © GDT EWPY 2021, Hannu Laakso

Autres animaux. © GDT EWPY 2021, Hannu Laakso

Classée dans les 10 images catégorie “autres animaux” – Andrea Pozzi – Italie

Capturé

“J’ai pris cette photo un matin d’hiver incroyablement froid sur la surface gelée du lac Baïkal en Sibérie. Elle montre un petit poisson piégé dans la glace, transformé en œuvre d’art, tel un insecte pris dans l’ambre. Les jours les plus froids des mois de janvier, les températures hivernales dans cette région peuvent atteindre -40°C en raison des vents forts. Il semble presque surréaliste de penser à la dynamique qui a conduit cet animal à une mort aussi absurde…”

Autres animaux. © GDT EWPY 2021, Andrea Pozzi

Autres animaux. © GDT EWPY 2021, Andrea Pozzi

Classée dans les 10 images catégorie “Plantes et champignons” – Iuliia Vtiurina – Russie

Dans l’eau sombre

“Sur la péninsule de Kola, l’automne peint ses tableaux dans les eaux sombres des lacs. Les feuilles vivantes et mortes entrelacées ressemblent à un motif complexe sur un fond noir. Debout sur un éperon rocheux, j’ai admiré cette œuvre d’art : l’œuvre du plus habile des maîtres – la nature. Et ce que j’ai vu, je voulais le partager avec tout le monde.”

 

Plantes et champignons. © GDT EWPY 2021, Iuliia Viturina

Plantes et champignons. © GDT EWPY 2021, Iuliia Viturina

 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

POPULAIRE

    Croisière aux Maldives

    Fin du confinement : la plongée de nouveau autorisée !

    Julie Gautier rend hommage aux femmes dans son nouveau film, Ama