Agenda

Apnée : Arnaud Jerald nouveau recordman du monde bi-palmes à 108 mètres !

Il y a 3 mois

Le plus jeune apnéiste performer au monde est français. Il a 23 ans. Hier à Sharm El Cheik, en Égypte, il a décroché le record du monde bi-palmes à 108 mètres en 3 minutes 19. Des conditions météo terribles, avec beaucoup de vagues, beaucoup de vent, beaucoup de courant. Malgré la tempête le jeune Marseillais a décroché le graal devant le Tchèque Martin Zajac, qui a atteint 91 mètres de profondeur.

Il est la révélation du monde de l’apnée, son étoile montante… Champion de France en 2017, l’année où il intègre l’équipe nationale pour la première fois, vice-champion du monde en 2018, le Marseillais Arnaud Jerald est aussi le plus jeune apnéiste à avoir atteint les 107 mètres de profondeur, à 23 ans. Une plongée abyssale puisqu’elle représente l’équivalent d’un immeuble de 42 étages, à un mètre de moins que le record mondial qu’il brigue, mais déjà dans le club ultra confidentiel (même l’espace a connu plus d’humains !) de ceux qui se sont aventurés là-bas, au-delà des 100 mètres.

Revivez la fin de cette apnée d’exception en vidéo :

Un amour de jeunesse…

C’est au côté de son père, chasseur sous-marin, qu’Arnaud s’initie à l’apnée. Il a tout juste 7 ans. Et le spectacle que lui réservent les fonds dans les calanques marque à jamais l’âme de cet enfant de la Méditerranée. Sous l’eau, les sensations l’éveillent. La pratique le libère du carcan d’une dyslexie qui l’asphyxie. En apnée, il respire ! Il a l’impression de voler, comme Peter Pan, d’un rocher à l’autre. Il gagne en confiance, sort de sa bulle. Adolescent, son aisance sous la surface impressionne… Sa détermination aussi. Il rêve de sonder le Grand Bleu comme personne avant lui. Et pour lui, ça ne sera pas du cinéma, car pour vivre ce rêve, il s’en donnera les moyens…

2017, un OVNI dans les abysses 

Images du record d'apnée d'Arnaud Jerald

Record du monde d’apnée d’Arnauld Jerald en Égypte : à gauche pendant la descente, à droite à la remontée avec les apnéistes de sécurité. © Muzikantova

Tout en passant un BTS Électrotechnique, Arnaud peaufine son entrée dans le milieu de la compétition. « Apprends, écoute, observe, nourris-toi de chaque rencontre, puis innove pour créer ta propre approche », tel est son mantra. Le jeune apnéiste analyse toutes les approches de la discipline pour se forger la sienne. 2017 marque alors un véritable tournant : il est sélectionné en équipe de France et, à 21 ans seulement, enchaîne les premières (cap des 100 mètres, podium international, records de France à -92 puis à -102 mètres) et devient le plus jeune apnéiste au monde à -105 mètres. Considéré comme la révélation de l’année dans le milieu, Arnaud s’entraîne plus dur encore pour confirmer ses résultats en 2018. Pour financer ses entraînements, il travaille deux mois comme électricien. Il décide alors de « casser la tirelire » et investit dans sa carrière les précieuses économies patiemment accumulées depuis ses 16 ans.

2019, à la conquête de l’or bleu

« Je développe une approche unique fondée sur mes valeurs : humilité et confiance en soi. » Arnaud aborde sa discipline avec simplicité sans jamais perdre des yeux son objectif. Doté d’une volonté et d’une persévérance exceptionnelles, après avoir battu son propre record de France et décroché l’argent aux championnats du monde 2018 (juste derrière l’homme le plus titré de l’apnée mondiale, le russe Alexey Molchanov), le jeune Marseillais vise l’or en 2019.

AGENDA 2019

  • Mai : Championnats russes, en Égypte.
  • Juin : Championnat de France FFESSM et Nice Contest Abyss.
  • Août : Championnats du monde d’apnée FFESSM au Honduras.
  • Septembre : Championnat du monde AIDA à Villefranche-sur-Mer.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

POPULAIRE

    Première diffusion pour le documentaire "700 requins dans la nuit"

    Première diffusion pour le documentaire “700 requins dans la nuit”

    Julie Gautier rend hommage aux femmes dans son nouveau film, Ama

    Julie Gautier rend hommage aux femmes dans son nouveau film, Ama