Agenda

Antibes : une jeune tortue retrouve sa liberté après de 2 mois de soins

Il y a 3 mois

Léopold, c’est ainsi que cette petite tortue caouanne a été baptisée par ses soigneurs. Depuis deux mois, ce spécimen d’environ 2 ans reprenait des forces au centre de soin de l’espace mer et littoral d’Antibes. Mercredi 13 septembre, elle a retrouvé sa liberté après avoir repris du poil de la bête.

Sidonie Catteau tenant la tortue Léopold avant le départ du port. ©Margot Harty

Sidonie Catteau tenant la tortue Léopold avant le départ du port. © Margot Harty

Les soigneurs et membres de l’équipe du centre de soin se retrouvent tôt ce mercredi sur le port d’Antibes. Accompagnés des sauveteurs en mer de la SNSM, la petite tortue Léopold est placée dans une caisse humide à bord du semi-rigide. Pour s’éloigner au maximum de toutes les activités nautiques tout en limitant le temps de traversée en bateau, désagréable pour l’animal, l’embarcation s’éloigne des côtes d’environ 5 milles nautiques (une dizaine de km). « Nous espérons qu’à cette distance, Léopold pourra facilement retrouver le courant Ligure (grand courant méditerranéen NDLR) et ainsi reprendre sa migration » explique Sidonie Catteau, chargée de mission tortue à la fondation Marineland et référente à la RTMMF (réseau tortues marines Méditerranée française).

Le moment tant attendu pour cette petite tortue qui retrouve les eaux de la Méditerranée. ©Stéphane Jamme

Le moment tant attendu pour cette petite tortue qui retrouve les eaux de la Méditerranée. © Stéphane Jamme

A peine une nageoire touche l’eau qu’en moins d’une seconde la tortue plonge directement vers le fond sans demander son reste. Si l’animal est vite parti, ceux qui l’ont soigné cet été restent un moment à regarder dans le bleu. « C’est un moment incroyable, émouvant, nous sommes vraiment heureux d’une telle conclusion » réagit Sidonie Catteau.

Recueillie au début du mois de juillet, cette petite tortue avait été trouvée à Cassis dans un état léthargique avant d’être amenée au centre de soin de l’espace mer et littoral d’Antibes. Elle souffrait d’hypothermie et avait été plongée dans un bain à 23°C pour la réchauffer. Pour Sidonie Cateau et les vétérinaires du centre de soin commençait alors un long travail : « Il a fallu lui réapprendre à se nourrir car au début elle mangeait très peu. Petit à petit nous l’avons réhabitué à manger de tout, elle a repris 600 grammes pendant ces deux mois et aujourd’hui elle est parfaitement rétablie. » Tous espèrent que Léopold saura se réhabituer à trouver de la nourriture par elle-même mais aucun ne doute que, très vite, son instinct reprendra le dessus.

Margot Harty

POPULAIRE

    Deep : une mini-série qui met l'apnée sur le devant de la scène

    Deep : une mini-série qui met l’apnée sur le devant de la scène

    Plongée souterraine : Frédéric Swierczynski prêt pour une plongée à -300 mètres !

    Plongée souterraine : Frédéric Swierczynski prêt pour une plongée à -300 mètres !