Brèves de palier

Saipan, perle des îles Mariannes du Nord

Il y a 6 mois

Archipel le plus septentrional de la Micronésie, les Mariannes du Nord sont un état associé aux États-Unis. Elles sont composées de 15 îles dont trois seulement sont habitées : Rota, Tinian et Saipan. C’est autour de cette dernière que se situent les plus fameux sites de plongée du secteur.

Autour de l’île de Saipan, la majorité des plongées sont accessibles directement depuis le bord. Le site de Wing Beach, fréquenté par les tortues, au nord de l’île, en est un bon exemple. Ces nombreuses plongées du bord permettent l’accès à plusieurs sites, du plongeur débutant au plus aguerri, voire aux amateurs de snorkeling. Mais la houle peut être importante par endroits. C’est le cas sur le site de Grotto, notamment, où la sortie de l’eau peut être sportive. La clarté de l’eau est telle que les plongeurs peuvent facilement voir à 50 mètres. Par endroits, la visibilité peut même atteindre près de 100 mètres !

Les grands bancs de poissons compacts ne sont pas rares autour de l'île. © Yann Valton

Les grands bancs de poissons compacts ne sont pas rares autour de l’île. © Yann Valton

Abondance de vie sous-marine et piscine naturelle

Un milieu des quelques patates de corail et des gorgones, les plongeurs seront impressionnés par les bancs de poissons extrêmement compacts. On trouve dans ces eaux : barracudas, poissons-papillons, murènes, tortues vertes et caouannes ainsi que des requins de récif. Le mont sous-marin d’Eagle Ray City est le lieu de rassemblement de nombreuses raies-aigles. Les plongeurs sont pratiquement assurés d’en croiser quelques-unes. Les plus chanceux pourront observer entre 40 et 70 raies lors d’une même plongée. Sur le site de Grotto, un escalier raide mène les plongeurs au cœur d’un gouffre. Au fond de celui-ci, se trouve une piscine naturelle reliée à la mer par trois tunnels. Les jeux de lumière dans l’eau et l’ambiance particulière du lieu en font, sans aucun doute, la plus belle plongée de l’île.

Une plongée dans l’histoire

Théâtre de terribles affrontements entre Japonais et Américains en 1944, les fonds de l’île de Saipan en gardent de nombreux témoignages : de l’avion impérial japonais H8K Emily, par 10 mètres de fond, au tank M4 Sherman américain, semi-immergé… La visite de l’île ne peut se faire en ignorant l’histoire tragique qui s’y est déroulée durant la Seconde Guerre mondiale. Les bunkers et anciens postes de commandement sont là pour vous le rappeler ; ainsi que les monuments commémoratifs sur les falaises de Banzai Cliff et Suicide Cliff, érigés en mémoire des Japonais s’étant suicidés durant la bataille de Saipan.

Et sur terre ?

Sports aquatiques, golf, visite de l’île en tout-terrain… de nombreuses activités sont proposées aux touristes sur Saipan. Pour une expérience plus posée, admirez la vue depuis les nombreuses falaises abruptes de l’île et atteignez le point le plus haut : le mont Tapochau, pour un point de vue à 360°. La culture indigène, les différentes présences coloniales successives, tantôt espagnole, tantôt allemande, île japonaise au début du XXe siècle, aujourd’hui territoire américain… sur cette île, de la cuisine aux ambiances festives, les influences historiques se font sentir.

Margot Harty

Le tank semi-immergé de Saipan, un des nombreux vestiges des affrontements de la Seconde Guerre mondiale. © Yann Valton

Le tank semi-immergé de Saipan, un des nombreux vestiges des affrontements de la Seconde Guerre mondiale. © Yann Valton

Pratique

Décalage horaire :+ 8 heures en été, + 9 heures en hiver
Monnaie : dollar américain (1 € = 1,22 USD)
Eau : 28°C en moyenne toute l’année
Meilleure saison pour plonger : de décembre à juin
Équipement : combinaison de 3 mm
Plongeurs débutants à confirmés

.

Un petit îlot isolé au large de Saipan. © Yann Valton

Un petit îlot isolé au large de Saipan. © Yann Valton

image d’ouverture © Yann Valton
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

POPULAIRE