Biologie

Le saviez-vous ? 10 infos à connaître sur… la seiche flamboyante

Il y a 1 mois

Céphalopode benthique au camouflage voyant, la seiche flamboyante (Metasepia pfefferi) se démarque des autres seiches par ses couleurs vibrantes dont la variation n’a qu’un seul but : prévenir les prédateurs du danger. Car cette espèce qui « marche » sur le sable est particulièrement venimeuse.

Remarquable par ses couleurs très vives, la seiche flamboyante se déplace curieusement sur le sable.

Remarquable par ses couleurs très vives, la seiche flamboyante se déplace curieusement sur le sable. © Nicolas Barraqué

1) Une marche atypique : la seiche flamboyante marche pour se déplacer. Elle peut nager, mais seulement sur de courtes distances et en cas d’attaque. Contrairement à d’autres seiches, son os utilisé normalement pour la flottabilité est très petit, c’est pourquoi il lui est difficile de se maintenir en pleine eau.

2) Des couleurs iridescentes… : rouge, jaune, blanc et marron… les couleurs de sa livrée proviennent des chromatophores, des cellules pigmentées capables de changer de teinte. Ces couleurs flamboyantes servent notamment à impressionner leur partenaire pendant la reproduction.

3) … et hypnotisantes : en modifiant instantanément la couleur de sa peau, la seiche flamboyante hypnotise ses proies, notamment les petites crevettes. Comme d’autres espèces de seiches, elle peut également transformer la texture de sa peau, la rendant lisse ou rugueuse.

4) Venimeuse : une étude menée en 2017 a émis l’hypothèse que la seiche flamboyante serait hautement venimeuse, sa chair contenant une toxine rivalisant avec celle du poulpe à anneaux bleus (Hapalochlaena lunulata/ maculosa).

5) Un tout petit corps : le corps de la seiche flamboyante mesure en moyenne 5 cm en excluant les tentacules. C’est l’une des plus petites espèces de seiches.

6) Se reproduire, le but de toute une vie : les seiches flamboyantes ne se reproduisent qu’une seule fois au cours de leur courte vie (environ 1 an). Comme beaucoup de céphalopodes, elles meurent peu de temps après la reproduction et l’éclosion des œufs. En fin de vie elles entrent en senescence, processus de vieillissement biologique dans lequel le cycle cellulaire s’arrête, le contrôle moteur devient défectueux et des lésions apparaissent sur la peau.

7) Bras et tentacules : autour de la bouche se trouvent huit bras équipés de ventouses et deux tentacules avec un bout aplati pour saisir les proies. Les mâles possèdent un bras dit « hectocotyle » qui porte les spermatophores (capsules contenant les spermatozoïdes) et lui permet de transférer sa semence dans la cavité palléale de la femelle.

8) Trois cœurs : comme tous les céphalopodes, la seiche flamboyante possède trois cœurs, un cœur principal et deux cœurs branchiaux. De plus, même si elle ne visualise pas les couleurs, sa vision est l’une de plus développées du domaine animal.

9) Un prédateur diurne : contrairement aux autres espèces de la même famille qui sont des prédateurs nocturnes, la seiche flamboyante chasse la journée.

10) Une formidable vue : avec ses deux yeux énormes proportionnellement à son corps, Metasepia pfefferi possède une vision particulièrement développée qui est l’un de ses plus grands atouts.

 

Où la rencontrer ? La seiche flamboyante est visible entre 3 et 85 mètres dans les eaux tropicales d’Australie, de Papouasie-Nouvelle-Guinée ou encore d’Indonésie où elle parcourt les fonds sableux peu profonds. Les plongeurs la croisent notamment dans les zones sableuses du détroit de Lembeh.

Lisa Ferré

 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

POPULAIRE

    Grand requin blanc à Guadalupe.

    Le saviez-vous ? 10 infos à connaître sur… le grand requin blanc

    Une belle saison pour les baleines de La Réunion