Agenda

“La Femme et la Plongée” : une belle exposition à découvrir à Moscou

Il y a 5 mois

Le photographe Olivier Jude a inauguré, le 15 mai dernier, son exposition “La Femme et la Plongée” en Russie. Le Prince Albert II de Monaco était présent lors de cet événement pour admirer ces images prises en Méditerranée, dans l’océan Indien et en mer Rouge.

Après plusieurs expositions en France, en Italie ou en Espagne, et le troisième prix au concours du salon de la plongée en 2018, c’est à la Fondation culturelle “Ekaterina”, à Moscou, que le public peut découvrir le projet artistique du photographe Olivier Jude.

Olivier Jude accompagné de Sylvie Laurent, Ekaterina Semenikhin et son mari Vladimir Semenikhin. © DR

Sublimer le milieu sous-marin

À travers cette exposition, le photographe souhaite montrer  la beauté du milieu sous-marin et notamment celui de la Principauté dont il est originaire. “Monaco possède de riches trésors marins, je ne cesse de le dire, et j’ai aujourd’hui le plaisir de le démontrer pour présenter à tous les passionnés de la mer, plongeurs et artistes de tous bords, que notre environnement marin est unique et encore très riche” se réjouit-il.

Sur chacun des clichés exposés, on retrouve l’épouse du photographe, Sylvie Laurent, qui confectionne des costumes sur mesure pour qu’ils soient en accord avec le milieu photographié. “Je souhaite fusionner avec la nature, et c’est pour cela que nous choisissons soigneusement le costume. Pour les algues vertes il sera vert, pour les récifs il sera bigarré” explique-t-elle. Photographe sous-marin et adepte de la technique mi-air mi-eau, Olivier Jude refuse, par principe, de retoucher ses images. “La vie est suffisamment intéressante et il ne faut aucunement la modifier“, a-t-il déclaré au journal russe Moscou Soir.

Olivier Jude sublime notamment, par le biais de ses images, la digue de Monaco. Il aime photographier cet endroit unique notamment pour ses couleurs : “la flore s’est fixée sur les maillons et l’oxydation du métal, cela donne une couleur orange qui est complémentaire avec le bleu de la Méditerranée” décrit-il. Mais il a aussi découvert “une faune insoupçonnée avec des anthias par centaines qui virevoltent dans les maillons, au milieu des bryozoaires colorés, qu’on appelle communément rose de mer en Méditerranée. Ce qui est incroyable pour nous, c’est de voir le nombre d’anthias et leur taille !“, s’exclame-t-il.

Cette exposition a été rendue possible grâce à une rencontre entre Olivier Jude et Ekaterina Semenikhin, consule honoraire de Russie à Monaco. Elle durera jusqu’au 28 juillet prochain. Les plongeurs qui souhaitent la découvrir peuvent se rendre sur le site de la Fondation culturelle “Ekaterina” ou sur Phoctopus.

Julien Barletta

Photo de couverture © Olivier Jude

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

POPULAIRE

    Première diffusion pour le documentaire "700 requins dans la nuit"

    Julie Gautier rend hommage aux femmes dans son nouveau film, Ama