Agenda

Candidatures ouvertes pour les Bourses de l’aventure 2023

Il y a 11 mois

La Guilde lance ses Bourses de l’aventure 2023, parrainées par Sébastien Roubinet, Toison d’or de l’aventurier de l’année aux Écrans de l’aventure 2022.

Depuis 1971, La Guilde a soutenu plus de 500 aventuriers dans leurs projets d’exploration. Faites peut-être partie des prochains chanceux qui se verront attribuer une bourse, de 500 à 5 000 € (pour un montant total de 15 000 €), pour réaliser leur rêve. Vous avez jusqu’au 21 juin pour déposer votre candidature. Les résultats seront annoncés aux intéressés dans le courant de l’été et les lauréats mis en avant lors de la 32e édition des Écrans de l’aventure, du 10 au 15 octobre 2023.

Les Bourses de l’aventure 2023 sont parrainées par Sébastien Roubinet, boursier 2018, aventurier de l’année 2022 : “En dehors de l’aspect financier, loin d’être anodin, les Bourses de l’aventure donnent de la confiance : des gens qualifiés croient en votre projet. C’est très important. Mais surtout, j’ai rencontré à travers La Guilde des personnes qui font avancer. C’est un vivier de personnalités intéressantes, qu’elles partent en expédition ou montent des projets humanitaires, qui t’aide à progresser. Pour moi, beaucoup de choses se sont concrétisées suite à des rencontres, notamment aux Écrans de l’aventure.

Recevoir la Toison d’or de l’aventurier de l’année 2022 m’a beaucoup ému. Cela fait plaisir de savoir que les gens sont réceptifs à ce que vous faites. Et puis, quand vous montez des expés, les prix sont importants pour pouvoir continuer.

Aux aspirants boursiers : d’abord, essayez de réaliser votre rêve. C’est vital ! Et puis restez proche de La Guilde. Partagez un maximum. Parmi les boursiers, nous sommes nombreux à être en contact. Il y a une forme de club qui se forme, qui est très sympa.

Sébastien Roubinet, boursier 2018, aventurier de l’année 2022 et parrain des Bourses de l’aventure 2023.

De grands aventuriers parmi les boursiers depuis 1971

1994 : deux garçons poussent la porte de La Guilde un projet en poche, celui de faire le tour du monde à bicyclette. L’idée est belle, la motivation solide, les voilà bientôt lauréats des Bourses de l’aventure : Sylvain Tesson et Alexandre Poussin grimpent sur une selle dont ils ne descendront plus, préférant plutôt grimper encore, quelques années plus tard, pour une marche dans le ciel.

L’année précédente, Solenn Bardet découvrait à 18 ans les Himbas, au nord de la Namibie. En 2000, Marianne Chaud déambule en Himalaya au rythme des festivals bouddhistes tandis qu’Edouard Cortès rejoint Saïgon en 2 CV. Il y aura encore Régis Belleville lancé dans une méharée au Sahara (2006), Clara Arnaud cheminant en Chine (2007), Volodia Petropavlovsky traversant l’Alaska en canoë (2011), le trio des Lost in the Swell surfant dans un paradis perdu au Gabon (2016), Mathieu Tordeur atteignant le pôle Sud en solitaire (2018), Elliot Schonfeld dans les pas de Maufrais en Amazonie (2018), les soeurs Desprez en cavalières des Monts Célestes (2019) ou Stephen Rater et Boris Wilmart, la tête dans les étoiles du ciel kirghize (2021).

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

POPULAIRE

    Julie Gautier rend hommage aux femmes dans son nouveau film, Ama

    Croisière aux Maldives

    Fin du confinement : la plongée de nouveau autorisée !