Agenda

17 avril : championnat régional de plongée sportive à Lyon

Il y a 1 année

Le dimanche 17 avril 2016 (8h30 à 19h), rendez-vous à la piscine universitaire de la Doua à Lyon pour le championnat régional Auvergne Rhône-Alpes de plongée sportive en piscine (ou PSP), organisé par le GLUP (Groupe Lyonnais Universitaire de Plongée).

Mais qu’est-ce que la PSP ? C’est une discipline apparue en Espagne dans les années 2000. Elle mêle la sportivité à la plongée technique afin de proposer des épreuves ludiques et physiques permettant aux plongeurs de développer leur agilité sous-marine. Que les plongeurs soient novices, expérimentés ou confirmés, la plongée sportive leur permet de développer leur agilité sous-marine et leur maîtrise du scaphandre, permettant ainsi de se confronter à d’autres plongeurs lors de compétitions où la convivialité est mise à l’honneur. En France, la discipline est reconnue depuis 2011 par la FFESSM (Fédération française d’études et de sports sous-marins), lui permettant de prendre de l’ampleur et de voir son nombre de pratiquants augmenter d’année en année.

La PSP se pratique dès le niveau 1 de plongée. L’équipement est composé d’un scaphandre (comportant une bouteille de plongée, un détendeur et un gilet stabilisateur) comme en plongée «classique» et peut être complété par un tuba selon les épreuves.

Outre la convivialité, la plongée sportive en piscine met en valeur la parité grâce notamment à l’organisation d’épreuves mixtes. En effet, lors du relais 4 x 50 mètres, les équipes doivent être constituées de façon paritaire, soit 2 femmes et 2 hommes.

Une épreuve de plongée sportive en piscine. © Luc Fischer

Une épreuve de plongée sportive en piscine. © Luc Fischer

Le programme de la compétition

Les plongeurs sportifs pourront prendre part à 5 épreuves différentes suivant le planning établit :

Dimanche matin :
• Le 25 mètres émersion 6 kg : épreuve individuelle, hommes et femmes (qualificative au championnat de France). L’épreuve consiste en un déplacement subaquatique sur une distance de 23 ou 48 mètres puis à l’émersion d’un objet de 6 kg uniquement à l’aide d’un parachute, le plus rapidement possible.
• Le 50 mètres octopus : épreuve en binôme, hommes, femmes et mixte. Il faut effectuer un déplacement subaquatique chronométré en binôme au cours duquel les plongeurs utilisent une seule bouteille.

Dimanche après-midi :
• Le 100 mètres immersion : épreuve individuelle, hommes et femmes. Comme en natation, c’est une course chronométrée mais qui se réalise équipée d’un scaphandre et dont seul le déplacement subaquatique est autorisé.
• Le relais 4×50 mètres : épreuve en équipe mixte. C’est un relais classique dans lequel les 4 plongeurs d’une équipe doivent se passer un relais le plus vite possible sur la distance à parcourir, le tout en immersion.
• Le relais Mascotte : épreuve en équipe, inventée par les glupiens. Relais en palmes, masque et tuba qui a pour but de finir sur une note de convivialité autour d’une épreuve utilisant les mascottes de chaque club comme témoin.

Un évènement écoresponsable

Le GLUP met un point d’honneur à ce que le meeting soit écoresponsable. Chaque participant sera donc sensibilisé à l’utilisation de matériau issu d’une fabrication renouvelable : écocup (gobelets 100% écologiques, durables, réutilisables et recyclables), tri-sélectif,…

POPULAIRE

    Deep : une mini-série qui met l’apnée sur le devant de la scène

    Deep : une mini-série qui met l’apnée sur le devant de la scène

    Plongée souterraine : Frédéric Swierczynski prêt pour une plongée à -300 mètres !

    Plongée souterraine : Frédéric Swierczynski prêt pour une plongée à -300 mètres !