Agenda

Vision en 360° sur 150 amphores antiques immergées à Hyères

Il y a 5 mois

Du 2 au 7 mai 2017, un récif artificiel et archéologique a été mis en place à la Tour Fondue sur la commune de Hyères (83). 150 amphores datant de plus de 2000 ans ont été déposées à 6 mètres de fond sur l’emplacement d’un sentier sous-marin de la Pointe de Bouvet.

> Découvrez ici le site archéologique en immersion 360°, comme si vous y étiez ! <

Il aura fallu un an de préparation pour réussir le pari de redonner une seconde vie à ces trésors archéologiques. Un défi relevé par l’AREVPAM (Association de Recherches, Études et Valorisation du Patrimoine Méditerranéen) et la ville d’Hyères qui ont reconstitué une cargaison d’amphores immergées. « Nous avons essayé de recréer la forme d’une épave sur laquelle nous avons disposé les vases antiques » raconte Nicolas Ponzone, membre de l’AREVPAM.

Un travail minutieux

Avec l’aide de bénévoles, l’association a réalisé un important travail en amont afin de faire l’inventaire, sélectionner les amphores, en réparer certaines, les identifier et s’occuper de toute la partie administrative permettant la création d’un récif artificiel archéologique tel que celui-ci. « Nous avons sélectionné les amphores en fonction de leur intérêt historique, explique Nicolas Ponzone, certaines d’entre elles avaient des cartouches gravées, il s’agit d’une marque de fabrique de l’époque qui nous a permis de les reconnaître et de les choisir pour être immergées. »

Un retour à l’eau

Ces amphores appartenaient à la cargaison de la Madrague, un voilier ayant fait naufrage au large de la presqu’île de Giens dans les années 75-60 avant J.-C. Le navire transportait des milliers d’amphores et plus de 800 d’entre elles ont été sorties de l’eau quand, en 1970, l’épave a été fouillée. Depuis 47 ans, elles sont restées stockées à l’abri des regards. 30 de ces jarres avaient été immergées une première fois en 2014. Ce sont 120 amphores supplémentaires que les plongeurs ont réussi à disposer par 6 mètres de fond.

Le site est accessible à partir de la plage de la Tour Fondue, sur le sentier sous-marin de la Pointe du Bouvet, balisé en été. Il est possible d’admirer ces trésors antiques depuis la surface, en snorkeling ou en plongée. L’AREVPAM conseille « de passer par une structure afin de bénéficier de la sécurité et du discours environnemental du milieu et archéologique. » Des randonnées palmées seront organisées sur ce sentier archéologique pendant le festival Galathéa de Hyères.

Margot Harty

 

 

 

 

POPULAIRE

    Deep : une mini-série qui met l’apnée sur le devant de la scène

    Plongée souterraine : Frédéric Swierczynski prêt pour une plongée à -300 mètres !