Testé pour vous

Testé pour vous : iBubble, drone sous-marin autonome

Il y a 3 mois

Depuis le début de l’année, les drones iBubble ont été livrés aux centres et particuliers les ayant pré-commandés. Philippe Bernardi, gérant du centre de plongée Espace Mer à Hyères (83) a pu tester le sien et livre ses premières impressions sur ce drone autonome et les différentes utilisations qu’il pourra en faire (photo ci-dessus © Yann Valton) :

Notilo Plus, la statup qui a rejoint la Méditerranée récemment en s’installant à Marseille, commercialise son drone iBubble depuis le mois de janvier.

Le drone sans fil dispose d’un capteur lui permettant de suivre en toute autonomie le plongeur portant la télécommande. © DR

Ce joli petit “jouet” se passe de fil à la patte puisqu’il peut reconnaître son “maître”, le suivre ou le précéder et le filmer (en 4K) pendant plus d’une heure sans faillir (de 60 à 90 minutes d’autonomie). Très discret sous l’eau, il peut faire de même avec un poisson sans perturber la vie marine. Le pilotage manuel est aussi au programme grâce à un bracelet connecté qui permet d’accéder aux différents modes, réglages et commandes. iBubble est étanche à 60 mètres et peut naviguer à une vitesse de 3,5 km/h. Dès que sa batterie faiblit, il rejoint sagement son propriétaire. En cas d’obstacle sur sa route, il l’évite et reprend sa trajectoire. Idéal pour rapporter un reportage complet de sa plongée sans avoir tout le temps le nez sur son viseur.

Prix public conseillé : 4 499 €.
En savoir plus : www.ibubble.camera/fr

Le drone iBubble évite les obstacles. Il peut même suivre un plongeur lors de l’exploration d’une épave ou sur un relief important. © Yann Valton

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

POPULAIRE

    Testé pour vous : iBubble, drone sous-marin autonome

    Testé pour vous : iBubble, drone sous-marin autonome

    Testé pour vous : Mãoï, le premier ordinateur à affichage dans le masque

    Testé pour vous : Mãoï, le premier ordinateur à affichage dans le masque