Brèves de palier

Direction l’atoll d’Ari, aux Maldives

Il y a 4 semaines

Reconnu comme l’un des meilleurs atolls des Maldives pour la plongée sous-marine, l’atoll d’Ari offre un lagon aux eaux chaudes et cristallines, des plages de sable fin et de belles rencontres sur des récifs coralliens préservés.

Composé de 82 îles étendues sur environ 89 km du nord au sud, l’atoll d’Ari est réputé pour la qualité de ses fonds et la variété de la vie sous-marine. La présence des récifs coralliens proches de chaque île offre la possibilité aux non plongeurs de profiter facilement de la faune sous-marine. Raies, requins, tortues, immenses bancs de poissons… Au total, des dizaines d’espèces de coraux et plus de 700 espèces de poissons vous attendent sur les récifs maldiviens.

Le poisson-crapaud géant (Antennarius commerson) prend parfois des couleurs surprenantes. Celui-ci est posé sur une carcasse de vélo, dans le sud de l'atoll d'Ari. © Sandrine Leveugle-Souan

Le poisson-crapaud géant (Antennarius commerson) prend parfois des couleurs surprenantes. Celui-ci est posé sur une carcasse de vélo, dans le sud de l’atoll d’Ari. © Sandrine Leveugle-Souan

Paradis des raies et des tortues
Que ce soit dans le lagon ou sur le récif, les raies sont omniprésentes. La star des Maldives reste la raie manta, que l’on peut notamment observer en toutes saisons sur les nombreuses stations de nettoyage. Plusieurs espèces de tortues marines sont également présentes dans l’archipel, dont la tortue verte, la tortue imbriquée et la tortue olivâtre, plus rare, qui a donné son nom à l’ONG Olive Ridley Project. Cette association sauve chaque année des dizaines de tortues blessées par les filets abandonnés.

Des sites d’exception
Le site de Maamigili Outside, dans la partie sur de l’atoll d’Ari est fréquenté toute l’année par les requins-baleines, en majorité des juvéniles. C’est le meilleur endroit de l’archipel pour les observer ! Kuda Rah Thila, première zone marine protégée des Maldives, est l’un des sites de plongée les plus passionnants de l’atoll. Il abrite un gigantesque banc de vivaneaux à rayures bleues, rejoint très souvent par de gros mérous, des raies et plusieurs espèces de requins.

Le docteur Claire Petros, vétérinaire au centre de soins de l'association Olive Ridley Project, nourrit l'une de ses "patientes". © Olive Ridley Project

Le docteur Claire Petros, vétérinaire au centre de soins de l’association Olive Ridley Project, nourrit l’une de ses “patientes”. © Olive Ridley Project

Y séjourner
Que ce soit par le nombre de vols depuis la France (dont 3 vols directs hebdomadaires par Air France en hiver) ou par le budget (à partir de 1 600 € la semaine pour un séjour sur une île), les Maldives offrent un bon rapport dépaysement-prix. L’atoll d’Ari comprend 26 îles-hotels. Il y en a pour tous les budgets et toutes les expériences, tels que le Conrad Maldives Rangali Island et son restaurant sous-marin ou le Lux South Ari Atoll, qui organise toute l’année des sorties en snorkeling avec les requins-baleines. Depuis votre hôtel, ne manquez pas l’occasion de visiter une île déserte ainsi qu’une île-village, l’unique possibilité de rencontrer des habitants.

Pratique
Décalage horaire : + 4 heures en hiver, + 3 heures en été.
Monnaie : le rufiyaa (1 EUR = 16,4 MVR).
Formalités : passeport en cours de validité, pas besoin de visa pour un séjour de moins de 30 jours. Un certificat de vaccination de la Covid-19 d’au moins 14 jours et un formulaire de santé à remplir 48 heures avant le départ.
Meilleure saison pour plonger : pendant la saison sèche, de décembre à avril.
Température de l’eau : 28°C.
Équipement : combinaison 3 mm.
Niveau : débutant à confirmé.

Sandrine Leveugle-Souan

image d’ouverture © Sandrine Leveugle-Souan
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

POPULAIRE