Agenda

Journée spéciale océans : plongez dans la grande bleue avec Arte !

Il y a 11 mois

À l’occasion de la journée mondiale de l’océan, le 8 juin prochain, la chaîne Arte propose le samedi 4 juin une journée spéciale en l’honneur de la mer et des océans. Rappeler leur importance, nos différentes implications et mobiliser les populations ne s’avère pas inutile par les temps qui courent…

Sandy avec un groupe de manchots royaux en Antarctique. © Alexandra Sorgenicht

Sandy Thomalla avec un groupe de manchots royaux en Antarctique. © Alexandra Sorgenicht

Des rediffusions…
À partir de 11h25 « Femmes de la mer », série documentaire d‘Alexandra Sorgenicht (Allemagne, 2015/2016, 5×43 minutes), dresse les portraits de femmes qui n’ont pas froid aux yeux et explorent le cœur des divers océans du globe :
• 11h25, « Au secours des abysses » : la biologiste marine allemande Antje Boetius part au pôle Nord pour y étudier les cheminées hydrothermales des grands fonds afin d’élaborer des méthodes de lutte contre le réchauffement climatique.
• 12h05, « Au secours du corail » : Verena Schoepf recherche dans l’océan Indien des “super-coraux“ capables de résister à des conditions extrêmes, qui pourraient être implantés en dehors de leur environnement d’origine.
• 12h50, « Au secours des baleines » : l’américaine Nan Hauser vit aux îles Cook où elle étudie les parcours des baleines à bosse pour définir des zones de protection.
• 15h20, « Au secours du grand requin blanc » : installée au bord de l’océan Atlantique près du Cap, la Sud-Africaine Alison Kock est passionnée par le grand requin blanc et s’insurge contre sa funeste réputation d’être assoiffé de sang.
• 16h05, « Au secours du phytoplancton » : la biologiste marine sud-africaine Sandy Thomalla, une des expertes mondiales du phytoplancton, cherche à comprendre comment le réchauffement climatique influe sur ces minuscules particules indispensables.

De 20h50 à 23h00 « Le peuple des océans » une série documentaire captivante et magistrale de Jacques Cluzaud et Jacques Perrin (France, 2011, 4×43 minutes) :
• 20h50, « Le peuple bleu » : comment les animaux de haute mer survivent dans l’immensité liquide alors qu‘il n’y a aucun fond où se poser, aucun solide sur lequel se fixer ou derrière lequel se cacher ?

• 21h35, « Le peuple du sable et des forêts » : à la découverte de toutes les espèces du sable et de celles qui vivent, telles les loutres et les otaries, au cœur des grandes forêts marines.
• 22h20, « Le peuple des récifs » : Grands bâtisseurs de la planète, les coraux sont des pierres vivantes, tout à la fois animales, végétales et minérales. Ils façonnent le milieu, multipliant les niches écologiques et permettent une diversification explosive des espèces.
• 23h00, « De la terre à la mer » : iguanes, manchots, dauphins et baleines, il y a des millions d‘années, les ancêtres de ces mammifères marins étaient terrestres.

…Des documentaires inédits…
À 16h30 « La ruée vers les fonds marins du Pacifique – à la recherche du manganèse », réalisé par Friederike Lorenz (Allemagne, 2015, 52 minutes) : les tubercules de manganèse pourraient constituer la nouvelle source de métal de notre société high-tech. Le hic : ils sont cachés par quatre kilomètres de fond dans le Pacifique…

Champ de tubercules de manganèse. © ROV-Team/GEOMAR

Champ de tubercules de manganèse. © ROV-Team/GEOMAR

À 17h25 « À qui appartiennent les océans ? Les enjeux économiques aux mains de la science » de Max Mönch et Alexander Lahl (Allemagne, 2015, 52 minutes) : l’exploitation des fonds marins intéresse au plus haut point nombre d‘États qui se disputent âprement les frontières maritimes.

…Et un web-document
« Un monde d’océans ! » de Max Mönch et Alexander Lahl est un projet web participatif en 4 volets qui s’étale sur toute une année. Il soulève les problématiques liées aux océans et nous renseigne sur leur évolution. Le premier volet, « Monopoly des océans », s’intéresse aux revendications territoriales de différentes nations sur les océans ainsi qu’au pillage des ressources minières et pétrolières. Le deuxième volet, en ligne en septembre, abordera la question des microplastiques, puis de deux autres volets, plus tard dans l‘année. Un projet mené en collaboration avec l’Année de la science 2016/2017 en Allemagne.

Ne manquez sous aucun prétexte cette journée exceptionnelle le samedi 4 juin 2016 sur Arte.

Morgane CONSTANTIN

Enregistrer

POPULAIRE

    Festival Galathea à Hyères : une 2ème édition qui promet !

    Festival Galathea à Hyères : une 2ème édition qui promet !

    Strasbourg : le très beau palmarès du FEISME 2017

    Strasbourg : le très beau palmarès du FEISME 2017