Destinations

Malte : capitale européenne de la plongée

Il y a 5 mois

Première édition du genre, l’European Divers Meeting aura été une franche réussite. Organisé du 5 au 9 juin conjointement sur les deux îles habitées de l’archipel maltais (Malte et Gozo), cet évènement a permis de réunir des plongeurs de l’Europe entière (et au-delà). Nos confrères allemands de Taucher.net, un site de plongée en ligne, en sont à l’initiative, aidés par l’office de tourisme de Malte (le MTA ou Malta Tourism authority).

C’est ainsi que sous une météo clémente, des conférences, stages photo et ateliers « sécurité » encadrés par le personnel de DAN ont été proposés gracieusement à tous les plongeurs présents (plus de 150). Plusieurs centres locaux de Malte, comme l’Orange Shark, et également de Gozo, comme St. Andrew´s Divers Cove, ont participé au bon déroulement de cet European Divers Meeting. Des actions de nettoyage des fonds ont été menées et des dons récoltés au profit d’une association environnementale (“No To Plastic Malta”).

Lors de cet événement, les médecins DAN (Divers Alert Network) ont examiné gratuitement les plongeurs afin de vérifier qu’ils étaient opérationnels pour plonger (tests ORL, du cœur, etc.) ©DAN

Pour l’occasion, une action originale a été menée : sur l’épave du Karwela, l’un des trois ferries volontairement immergés dans les eaux de Gozo, une ligne a été fixée, sur laquelle ont été accrochés les drapeaux de tous les pays membres de l’Union européenne (UE). Avec 28 États membres au compteur, cette ligne s’est étendue sur pas moins de 40 mètres, une distance nécessaire afin d’y caser tous les étendards. Profondeur de l’épave (pas loin de 40 mètres), longueur de l’objectif et lumière moyenne : notre photographe, Nicolas Barraqué, a dû faire parler tout son talent afin de vous proposer l’image panoramique du Karwela drapé des couleurs européennes.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir :


L’épave du Karwela décorée des 28 drapeaux de l’Union Européenne ©Nicolas Barraqué

À noter que ce geste à la gloire de l’Europe avait une double valeur symbolique. Tout d’abord parce que le mois de juin marque la fin de la présidence du Conseil de l’Union européenne par Malte (assurée à tour de rôle par chacun des pays de l’UE pour une période de six mois). Ensuite, parce qu’il s’agissait ici de rappeler que la ville de La Valette sera capitale européenne de la culture 2018.

Enfin, cette rencontre a permis à Simon Sciberras, directeur du centre francophone Dive Systems à Malte et président de la Professional Diving Schools Association, d’annoncer que pour 2018 de nouveaux sites de plongée sont à l’étude : « Il s’agit d’épaves de la seconde guerre mondiale profondes, entre 50 et plus de 100 mètres. Ces sites étant protégés, il nous faut travailler avec les autorités pour que leur visite se fasse dans le respect de leur valeur historique. C’est-à-dire concrètement éviter le pillage des navires, qui pour la plupart sont dans leur “jus d’origine”. »

Ne manque plus que la création d’une réserve marine. Un espace marin protégé digne de ce qui se fait justement chez les proches voisins européens de Malte, à l’instar de la France, de l’Espagne et de l’Italie.

O. Clot-Faybesse

Les participants (personnel DAN, journalistes, représentants MTA, guides, invités, etc.) de ce grand rassemblement de plongeurs européens ©MTA ( Malta Tourism Authority)

POPULAIRE

    10 épaves incontournables des côtes françaises

    10 épaves en France accessibles dès le niveau 1