Destinations

Jordanie : immersion d’un avion C 130 Hercules, nouveau récif artificiel en Mer Rouge

Il y a 1 mois

Afin d’attirer les plongeurs du monde entier en Jordanie, un avion réformé de l’armée jordanienne a été totalement dépollué puis immergé au large d’Aqaba le 16 novembre dernier.

En trois minutes, tout était terminé ! Le C 130 Hercules avait à peine quitté sa barge, retenu par une grue, que déjà il avait rejoint le fond, 17 mètres plus bas. Avant cela, une cérémonie en grande pompe s’était tenue, en présence des autorités locales et avec les honneurs d’un vol de C 130 au-dessus de l’avion sur le point d’être immergé.

Désormais posée sur un fond de sable à une centaine de mètres du bord, l’épave est accessible facilement par les plongeurs, en partant directement de la plage ou depuis un bateau (une bouée est présente sur place). Posé à seulement 17 mètres de profondeur à quelques mètres de patates de corail, l’avion peut également être aperçu – quand la visibilité est bonne – depuis la surface en snorkeling.

Un récif artificiel pour développer la vie sous-marine

Avant d’être immergée, la nouvelle épave a été totalement dépolluée. L’intérieur est vide, dans le cockpit les éléments électroniques ont été retirés. Avec ses 40 mètres d’envergure et 30 mètres de long, l’appareil est très impressionnant par sa taille. Il est possible d’entrer à l’intérieur par les portes situées de chaque côté. Dans le cockpit, un faux squelette a été placé aux commandes, on appréciera ou non l’humour, toujours est-il que cette épave ne traîne pas derrière elle une histoire tragique.

Le but principal de cette immersion – outre le fait d’attirer des plongeurs du monde entier – est de transformer cet avion en un nouveau récif artificiel, afin de permettre à la faune et la flore de s’y développer. Cette expérience avait déjà été menée non loin de là puisqu’en 1999 un tank M42 Duster avait été coulé dans le même but. Il est aujourd’hui habité par des murènes. Il faudra attendre quelques années pour que la nature reprenne ses droits et que cet avion devienne le terrain de jeu d’une faune diversifiée. Il devrait tout de même attirer de nombreux plongeur curieux de l’explorer et de découvrir les autres richesses sous-marines de la Jordanie.

Texte : Margot Harty
Reportage photo et vidéo : Dominique Barray

POPULAIRE

    10 épaves incontournables des côtes françaises

    10 épaves incontournables des côtes françaises

    10 épaves en France accessibles dès le niveau 1

    10 épaves en France accessibles dès le niveau 1